Connect with us

Voir plus loin avec l’IRM 7 Tesla

irm 7 tesla

Actualité

Voir plus loin avec l’IRM 7 Tesla

Le CHU de Poitiers possède désormais un équipement de pointe dans le domaine de l’imagerie par résonance magnétique. Permettant de voir mieux et plus, l’IRM 7 Tesla est le seul en France habilité pour des examens cliniques. Côté recherche, la laboratoire I3M sera chargé d’explorer les possibilités de cet outil pour demain.

irm 7 tesla

L’IRM 7 Tesla est bien en place au CHU de Poitiers. Le nouveau bâtiment qui l’accueille a été fini seulement quelques heures avant son inauguration, le vendredi 15 novembre. Tous les protagonistes de cette installation ne cachaient pas leur plaisir de voir un tel équipement à Poitiers (deux autres existant en France à Marseille et Saclay). « C’est la première IRM 7 Tesla disposant de marquage CE en France, permettant ainsi la réalisation d’examens cliniques, indique Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU de Poitiers. Cette première française va bénéficier aux patients pour leur diagnostic. »

L’IRM 7 Tesla est un équipement d’imagerie à résonance médicale à ultra haut champ. L’image obtenue est plus large, plus précise. « Cela renforce l’expertise du CHU en imagerie médicale, notamment en neurosciences. Cette IRM renforce l’attractivité du CHU. L’innovation médicale permet d’attirer à nous de nouveaux experts. Aujourd’hui, tout commence. »

Ainsi, début janvier, les premiers examens cliniques pourraient avoir lieu pour l’exploration des appareils neurologique et ostéo-articulaire. La résolution permet de détecter des lésions invisibles à l’IRM 3 Tesla, ainsi qu’une meilleure caractérisation des anomalies. « Cette IRM des CHU de demain servira comme imagerie de recours, souligne le professeur Rémy Guillevin, co-directeur du laboratoire I3M. Il permettra de poser un diagnostic sur des problématiques que des examens classiques ne peuvent pas résoudre. » Chaque demande sera ainsi étudiée par un comité scientifique.

L’IRM servira également pour la recherche. Un laboratoire commun I3M entre Siemens, le CHU de Poitiers, le CNRS et l’université de Poitiers a ainsi été constitué.

Logées au-dessus de l’IRM, 38 personnes vont ainsi collaborer pour améliorer la lecture des informations, la caractérisation des anomalies … « L’IRM 7 Tesla est un formidable outil translationnel, son champ d’études allant de la recherche au patient, explique Christine Fernandez, co-directrice du laboratoire. C’est un lieu de rencontres unique entre les techniciens, les médecins, les chercheurs, les manipulateurs, les ingénieurs, les biologistes  … » Des collaborations sont en place avec le laboratoire de mathématiques et celui des sciences du numérique. « Ce laboratoire permet d’agréger de nombreuses compétences et permet une grande transversalité avec des interactions fortes pour un enrichissement mutuel. » Le Pr. Rémy Guillevin est tout aussi enthousiaste. « C’est un esprit collectif qui a permis le succès de cette installation. Seulement 30 mois se sont écoulés entre l’idée et l’inauguration. Cet équipement va contribuer à l’attractivité scientifique du territoire, à une transdisciplinarité. Nous travaillons ensemble pour relever les défis de demain et aborder la biopsie virtuelle, la modélisation ou encore l’intelligence artificielle. »

Mathilde Wojylac

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut