Connect with us

Wall Street English est en mode pause

Entreprises

Wall Street English est en mode pause

Bye bye le Dif*, bonjour le compte personnel de formation ! En vigueur depuis le 1er janvier, son catalogue de formation n’est pas encore complet et pénalise pour le moment le centre de formation d’anglais.

WSE

Bye bye le Dif*, bonjour le compte personnel de formation ! En vigueur depuis le 1er janvier, son catalogue de formation n’est pas encore complet et pénalise pour le moment le centre de formation d’anglais.

« Auparavant l’anglais représentait 30 % du Dif*, aujourd’hui, il n’est pas présent dans la liste de formation prise en charge dans le Compte personnel de formation, annonce Nicolas Roos, directeur du Wall Street English de Poitiers, Châtellerault et Niort. Cette loi est positive, elle va dans le bons sens, mais les modalités ne sont pas encore clairs. Nous avons des demandes de formations, mais elles restent en suspens. J’ai bon espoir que les lignes bougent d’ici fin février. »
Cette nouvelle n’intervient pas au bon moment pour Wall Street English qui depuis son changement de nom en avril dernier, a déjà subi quelques pertes. « Dans un souci d’harmonisation de la marque à travers le monde, le groupe Pearson a choisi de remplacer le Wall Street Institut par Wall Street English et de changer le logo. Malheureusement, ce renouvellement n’a pas eu l’effet escompté. Nous avons perdu 25 % de contacts et baissé de 30 % notre taux de transformation chez les particuliers. »

Une méthode unique
Actuellement, sur les 400 stagiaires du WSE, les entreprises représentent 85 % du chiffre d’affaires, dont 13 % provient de Pôle Emploi. Etant donné l’actualité, le chef d’entreprise a décidé de mettre les bouchés doubles pour séduire les particuliers. « Le loisirs intellectuel n’est pas un investissement prioritaire, néanmoins, notre méthode est unique sur le marché et apporte des solutions concrètes. Que l’on souhaite commander une piña colada pendant ses vacances ou bien renouveler un contrat, la demande est différente, mais nous avons les outils pour répondre à ces besoins. » S’adressant au public de 7 à 77 ans, le WSE emploie une méthode rigoureuse qui demande une certaine implication. Entre les cours multimédia, les encounters, les social club … les élèves sont bien entourés et tout est prévu pour pratiquer l’anglais sans gêne. « Les cours de conversation sont organisés en fonction des niveaux et toutes nos activités sont focalisées sur le plaisir de l’apprentissage. »

WSE 2

Plus dans Entreprises

En haut