Connect with us

Delta 86 se développe en co-traitance

Entreprises

Delta 86 se développe en co-traitance

Pour cette entreprise adaptée multi-activités, le plus important est de satisfaire ses clients tout en employant des travailleurs handicapés. Un projet d’agrandissement va voir le jour pour janvier 2017.

Delta86 3

Pour cette entreprise adaptée multi-activités, le plus important est de satisfaire ses clients tout en employant des travailleurs handicapés. Un projet d’agrandissement va voir le jour pour janvier 2017.

Quel est le point commun entre Blount (anciennement PBL), Sorégies, la literie Onrev, Valéo ou encore Spirac-Sarco ? Toutes ses entreprises, bien qu’ayant des activités très différentes, font appel à Delta 86 pour leur sous-traitance. C’est en mai 2003 que Laurent Nouaillat fonde Sistra à Châtellerault, entreprise adaptée, employant des travailleurs handicapés pour intervenir sur des produits industriels. « Nous avions un contrat avec le fabricant de matériel agricole PBL, implanté à Saint-Pierre-d’Exideuil. Pour des raisons de commodité, nous sommes donc venus nous implanter en proximité. Nous avons commencé à 5 et au fur et à mesure, nous avons développé les activités. » Dans le sud Vienne, la société s’implante dans un hôtel d’entreprises construit par la communauté de communes. Si au départ, elle n’occupait qu’un atelier, petit à petit, elle va s’étendre et prendre possession des cellules restantes. « Nous sommes passés à 20 salariés en 5 ans. » L’idée de s’agrandir est alors dans les cartons.

Pour avoir la possibilité de développer de nouveaux marchés et de nouvelles activités, l’entreprise va s’agrandir pour atteindre 1 600 m2, contre un peu plus de 1 000 m2 aujourd’hui. Parmi les travaux, le hall de stockage et l’aire de chargement vont être agrandis. « C’est aussi à terme plus d’emplois, de 5 à 10 sur 5 ans. » Cet agrandissement dans le sud Vienne coïncide avec un agrandissement réalisé aussi sur Châtellerault, pour arriver à 1 000 m2.

Delta862

Entreprise adaptée

Aujourd’hui, à Saint-Pierre-d’Exideuil, un atelier est dédié à l’équilibrage et à l’emballage de lames de tondeuses pour le compte de Blount. « Nous recevons les pièces et nous leur appliquons une valeur ajoutée », explique Raphaël Delhourme, directeur de Delta 86. Un deuxième atelier travaille pour Mafta Duvivier et réalise des sommiers, mais aussi des sur-matelas. « Sur ce dernier point, c’est un marché très fluctuant. Cette fabrication correspond à des hausses d’activités lors de vente privées en ligne. » Occasionnellement, l’entreprise réalise aussi des armoires électriques. Sur Châtellerault, Valéo leur confie des pièces à reprendre et la fabrication de sous-ensembles. Certains employés vont également réaliser de la broderie sur vêtements de travail.

En faisant appel à cette entreprise adaptée, les donneurs d’ordre locaux font ainsi diminuer leur contribution à l’Agephip (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées). « Ces sociétés ne souhaitent pas embaucher. Nous essayons d’avoir plusieurs clients pour limiter les risques de volatilité. Nous voulons rester des sous-traitants, sans mélanger toutefois les activités. » Laurent Nouaillat précise que l’entreprise est candidate à l’obtention de l’Iso 9001. « L’important pour nous est d’être une entreprise comme les autres, d’être un partenaire qui a des savoir-faire. Il nous faut démontrer notre performance, que nos salariés sont compétents. »

M. W.

Delta 861

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Entreprises

En haut