Connect with us

Le Domaine de la Rôtisserie, promoteur du Haut-Poitou

rotisserie

Entreprises

Le Domaine de la Rôtisserie, promoteur du Haut-Poitou

A travers son exploitation viticole familiale, Michaël Baudon est attaché à l’AOC Haut-Poitou et continue de le défendre et d’en faire la promotion.

rotisserie

A travers son exploitation viticole familiale, Michaël Baudon est attaché à l’AOC Haut-Poitou et continue de le défendre et d’en faire la promotion.

Dans les hauteurs de Jaunay-Marigny, Michaël Baudon prend soin du Domaine familial de la Rôtisserie. Son grand-père a planté les premières vignes de l’exploitation viticole dans les années 1960, son père a pris la suite en 2006 et lui-même a continué l’activité en 2013. « Je passais toutes mes vacances ici et ça m’a tout de suite plu », raconte Michaël Baudon. Après son BTS à Libourne, il rejoint le Domaine. Aujourd’hui, l’exploitation emploie 4 personnes, s’étend sur 22 hectares (dont 13 en Haut-Poitou) et compte sept cépages (sauvignon, chenin, chardonay, cabernet franc, cabernet sauvignon, pinot noir et gamay). Le Domaine devrait d’ailleurs gagner quelques terres dans les prochaines années. Les particuliers représentent 60 à 70 % des clients. Michaël Baudon fait aussi quelques salons (à Ligugé, La Roche-Posay, Jaunay-Marigny ou Tours). « Le salon VitiLoire permet de s’ouvrir un peu au-delà de la Loire, de se faire connaître de certains restaurants et caves. » 30 % des ventes sont faites auprès des restaurateurs, cavistes, boutiques et supérettes. Certaines de ses bouteilles se retrouvent également dans des box de dégustation et partent ainsi aux quatre coins de la France. « Les gens sont de plus en plus intéressés par les vins locaux. Ils sont curieux de connaître les petits producteurs de leur région. Les habitudes de consommation évoluent. Le public est aussi surpris parfois de la qualité, du goût de nos vins. » Plusieurs de ses vins ont obtenu des médailles d’or au concours général ou au concours des saveurs régionales. Le Domaine est également cité dans le Guide Hachette des vins 2017. « Dans les rayonnages, les médailles ont un impact. Il y a plus de ventes. »

Le Haut-Poitou pour se différencier

Le Domaine propose trois vins en AOP Haut-Poitou, la suite est en IGP Val de Loire. « Les appellations permettent d’être identifié, de se positionner par rapport à un terroir. Avec l’IGP, nous sommes un peu noyés dans la masse. L’AOP permet de nous différencier. Il est recherché, il ne faut pas le perdre. » Michaël Baudon propose aussi quelques mousseux en méthode traditionnelle, des vins blanc moelleux., des cuvées prestige … « Je me fais plaisir et cela me permet aussi d’avoir une gamme très large et ainsi de faire plaisir à tout le monde. » En proposant trois blancs, il a ainsi trois fois plus de chance de plaire au client. De la vinification à l’étiquetage en passant par l’assemblage et la mise en bouteille, tout est réalisé au Domaine. 1  000 hectolitres sortent en moyenne chaque année du chai. Les vendanges 2017 s’annoncent bien. « Le climat a été favorable. Il y a eu une belle floraison et une belle sortie de grappe. »

M. W.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Entreprises

En haut