Indigo Formation allie économie avec enjeux sociaux et solidaires

Publié le 7 janvier 2019 | Entreprises

indigo formation

Si l’insertion des personnes par l’emploi reste le credo d’Indigo Formation, cette année, la structure a connu une petite révolution interne en prenant le statut de société coopérative et participative.

Depuis 30 ans, l’ADN d’Indigo Formation est le même : accompagner l’insertion des personnes par l’emploi grâce à une qualification, sur Civray, Confolens, Loudun, Montmorillon et Poitiers. Dans ce secteur, l’organisme a ciblé les métiers de la propreté, de l’hôtellerie, le commerce (chef de rayon) et l’aide à la personne. La structure est aussi habilitée à mener des actions de validation des acquis de l’expérience. Elle met en place des ateliers (rédiger un CV, se remobiliser …) dans le cadre du Plan local d’insertion et d’emploi (PLIE) pour Grand Poitiers et avec Pôle Emploi. Enfin, elle dirige des classes de français langue étrangère. Au total, 2 250 stagiaires sont passés par ses murs en un an, pour 93  500  heures de formation et 1,38  million d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Le passage en scop

En 2018, Indigo Formation a vécu une petite révolution interne, l’association est devenue une scop, une société coopérative et participative. « En nous mettant en scop, nous sommes allés au bout de notre logique : nous sommes une entreprise du secteur de l’économie sociale et solidaire avec une activité relevant de l’ESS, note Danick Cormier, co-directeur d’Indigo Formation. Les personnes comme la structure avaient besoin de changement. »

Le conseil d’administration en ayant émis le souhait, une réflexion a été engagée. « Après avoir pris conseil auprès de nos partenaires, d’un point de vue juridique, légal et pratique, le plus logique était de nous transformer en scop. Le changement concerne le mode de gouvernance. La vie de l’association, devenue une société n’est pas affectée. »

L’union régionale des scop les a alors accompagnés pour tout un travail d’audit concernant les aspects de ressources humaines et financières. Le projet a alors été proposé aux salariés. « Nous avons eu un entretien avec chaque personne. Les personnes se sont impliquées dans l’élaboration de la stratégie, du plan d’affaires. » Sur 21 salariés éligibles, 17 ont décidé de rentrer au capital. « Les statuts ont été adoptés et nous avons lancé le projet. Indigo Formation est désormais une société par actions simplifiées détenues par ses salariés avec pour premier objet de fournir du travail à ses coopérateurs. » Les salariés-actionnaires ont élu un président pour les représenter en la personne de Danick Cormier.

Travailler ensemble pour la réussite de tous

« Nous sommes une entreprise, il nous reste maintenant à apprendre le fonctionnement en scop avec le principe de un homme ou femme est équivalent à une voix. Sur ce dernier aspect, nous sommes en apprentissage. Chacun doit trouver sa place en tant que coopérateur-actionnaire. En tant que directeur, je dois rester efficace, tout en étant transverse dans mes décisions. Le coopérateur partage un certain nombre de ces décisions et va s’intéresser à leur sens, à leur donner une forme, parfois plus que leur résultat économique. Il y a un effort de consultation, d’explications à faire, mais c’est tout à fait normal car ce sont les dirigeants. » Les actionnaires se sont organisés en groupes de travail pour partager leurs avis et faire fonctionner concrètement la scop. « Ils travaillent pour leur réussite, pour maintenir et développer leur entreprise. »

Cette entreprise côtoie d’autres entreprises et notamment relevant de l’ESS. « Grand Poitiers a un tissu associatif fort dans lequel l’économie sociale et solidaire prend des forces. Le territoire est suffisamment grand pour avoir les moyens de son développement, mais aussi suffisamment petit pour faire du lien. Il y a un bon terreau, un réseau important sur l’économie sociale et solidaire. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management