Connect with us

Soprema habille les bâtiments

soprema

Entreprises

Soprema habille les bâtiments

Basée à Poitiers, l’agence s’appuie sur le groupe pour déployer toutes les techniques d’isolation (façade, toit, photovoltaïque, végétal …).

soprema

Basée à Poitiers, l’agence s’appuie sur le groupe pour déployer toutes les techniques d’isolation (façade, toit, photovoltaïque, végétal …).

Assurer l’étanchéité d’un bâtiment, c’est se protéger de la pluie, des changements de températures … C’est la spécialité de Soprema, dont une des agences est basée à Poitiers. Ce groupe familial, créé en 1908, a actuellement à sa tête l’arrière-petit-fils du fondateur : Pierre-Etienne Bindschedler et connaît une croissance constante. « Nous sommes sur un métier en plein développement. Le métier d’étancheur, c’est créer un manteau au bâtiment, pour que ses habitants n’est ni trop chaud, ni trop froid, souligne Benoît Poupin, directeur de l’agence de Poitiers et de Bourges. Avec les nouvelles réglementations, les bâtiments basse consommation intègrent de plus en plus d’isolants. Pour de nombreuses réhabilitations, l’isolation se fait par l’extérieur. » C’est d’ailleurs un secteur qui prend de l’importance pour l’agence.
Pour l’agence de Poitiers, les réfections (notamment de toitures) représentent 30 % de son chiffre d’affaires. L’étanchéité sur des bâtiments neufs totalise 26 %. L’activité façades est en augmentation avec 14 %. Le dernier service est Soprema Assistance avec 29 %. En cas de souci, de fuite sur la toiture, neuf équipes mobiles se déplacent à la demande pour des petits travaux.
Différentes techniques
Installée depuis 1972 sur Poitiers, l’entreprise a déménagé dans de nouveaux locaux en 2011. « Le bâtiment combine différentes techniques, il est la vitrine de notre savoir-faire. » Ainsi, sur le toit et certaines façades, des panneaux photovoltaïques ont été posés et toute la sécurisation des terrasses a été réalisée. Un peu plus loin, le toit comprend aussi une terrasse végétalisée. Avec un effet toundra, pampa ou encore garrigue, ces espaces n’ont besoin d’être entretenus qu’une fois par an. Plusieurs lanterneaux ont été posés. Il s’agit d’ouverture dans le toit servant au désenfumage, la ventilation et servant d’éclairage naturel. « Nous avons réalisé pour notre bâtiment un test d’étanchéité à l’air. Une étude a révélée qu’en ne prêtant pas attention à l’étanchéité et l’isolation, c’est l’équivalent d’une fenêtre de 3×3 mètres qui serait constamment ouverte. La compensation se fait alors par le chauffage ou le refroidissement, mais c’est de l’énergie dépensée inutilement. Avec la réglementation thermique 2012, l’attention est plus grande. »
L’entreprise a ainsi travaillé sur le centre hospitalier de Loudun, l’Ehpad d’Airvault, le pôle gériatrie du CHU de Poitiers ou encore pour un particulier à Montamisé. « Nous avons nos propres centres de formation, dans lesquels les collaborateurs vont aussi régulièrement mettre à jour leurs compétences. La prochaine évolution est d’intégrer de l’huile végétale dans la couverture bitumineuse, pour être moins dépendant au pétrole, explique Benoît Poupin. C’est un métier peu connu, mais notre richesse et de ne pas  réaliser deux bâtiments de la même façon. Les métiers sont techniques, mais variés. »
Mathilde Wojylac

Fiche d’identité
Création : 1972
Lieu : Poitiers, Saint-Eloi
Dirigeant : Benoît Poupin, directeur de l’agence
Effectif : 60 salariés
CA : 8 M€ en 2014

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Entreprises

En haut