Connect with us

Aéroteam veut exister en région

aéroteam

Actualité

Aéroteam veut exister en région

Aéroteam, l’association réunissant la filière aéronautique de l’ex-Poitou-Charentes se place aujourd’hui comme le cluster régional. Elle veut défendre le développement économique et la pérennité des entreprises du territoire face à Aérospace Valley.

aéroteam

Aéroteam, l’association réunissant la filière aéronautique de l’ex-Poitou-Charentes se place aujourd’hui comme le cluster régional. Elle veut défendre le développement économique et la pérennité des entreprises du territoire face à Aerospace Valley.

Si dès fin 2015, Aéroteam, association régionale réunissant la filière aéronautique de l’ex-Poitou-Charentes, planchait sur son rapprochement avec Aerospace Valley, le pôle de compétitivité aéronautique d’ex-Midi-Pyrénées et ex-Aquitaine, aujourd’hui l’idée a été abandonnée. « Ce mariage allait se traduire par une disparition d’Aéroteam et de ses services. Ce n’était pas envisageable », répète Jean-Yves Taboni, président de l’association et dirigeant du groupe Techman Head. L’ex-Aquitaine étant un des membres fondateur d’Aerospace, Alain Rousset, le président de la Nouvelle-Aquitaine, s’attendait à voir s’étendre la structure à tout le territoire. Mais, Aerospace Valley est un mastodonte (plus de 850 membres, 32 salariés). « La condition de notre intégration était de conserver les mêmes prestations que nous proposons actuellement aux entreprises de Poitou-Charentes. Nous avons beaucoup d’actions de proximité, qui nécessitent une connaissance du terrain : formation, sécurité, excellence … Aerospace Valley est plus sur le financement de projets innovants collectifs, portés par le regroupement d’entreprises, de laboratoires et d’écoles. En région, nous avons une majorité de sous-traitants, ne disposant pas de bureau d’études interne. Peu de nos entreprises serait intéressées. Aéroteam s’inquiète plus de développement économique, de pérennité, de solutions à apporter aux entreprises. Dans ce rapprochement, nous allions disparaître. » L’idée est donc aujourd’hui de se rapprocher plutôt de l’Agence de développement et d’innovation ou de Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial. « Nous nous plaçons plus comme un cluster économique du Nord de la Nouvelle-Aquitaine qui cherche à travailler en proximité avec les acteurs locaux. Notre souhait est de continuer à animer le territoire, structurer la filière et guider les adhérents vers les organismes existants. »

Parmi les actions, il y a le maintien des Jeudi de l’Aéro avec visite d’entreprise et conférence, le programme Performance industrielle Gifas/Space devrait trouver sa suite avec BoostAeroSpace, l’organisation d’ateliers sur l’excellence des entreprises (robustesse et productivité), la promotion des métiers de l’aéronautique auprès des jeunes. La possible tenue d’un forum de la formation en aéronautique (en s’inspirant d’Aérotop) est en réflexion. En tout cas, Aéroteam participera au salon du Bourget en juin sur le stand de la Nouvelle-Aquitaine, à deux pas de celui d’Aerospace.

M. W.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut