Connect with us

Budget : la Vienne maintient l’investissement

vienne

Actualité

Budget : la Vienne maintient l’investissement

Le débat d’orientations budgétaires du 31 janvier a permis de poser les axes de travail du prochain budget de la Vienne. Le premier est de maintenir un niveau d’investissement élevé, à 20 % du budget.

vienne

Le débat d’orientations budgétaires du 31 janvier a permis de poser les axes de travail du prochain budget de la Vienne. Le premier est de maintenir un niveau d’investissement élevé, à 20 % du budget. Le Département va poursuivre les actions engagées, selon ses 14 priorités dont le soutien aux communes (programme Activ’), le plan Collèges (avec la construction du 35e collège), le déploiement Haut débit, la construction des deux casernes du SDIS ou encore le schéma routier.

L’un des enjeux est la maîtrise de l’endettement. L’emprunt est stable (190 M€), avec un taux d’intérêt bas (1,55 en moyenne). Le ratio de désendettement est dans la moyenne basse des départements de la même strate. Pour assurer l’équilibre financier du prochain budget, 3 M€ vont être pris sur l’excédent prévu de 11 M€ du budget 2018.

Il n’y aura pas de hausse de la fiscalité en 2019 avec un maintien de la taxe foncière à 17,62 %. Dans le classement des départements de la même strate, la Vienne se classe 5e sur 28.

Le Département travaille aussi à la maîtrise des frais de fonctionnement. Ainsi, concernant les charges de personnel, la Vienne est le premier parmi les départements de la même strate, avec 161 € par habitant.

Le budget reste dans le respect de la progression de moins d’1,2 % d’évolution des dépenses publiques dans le cadre de la convention mise en place par l’Etat et cela même si le Département ne l’a pas signée.

Sur les finances, et notamment concernant les recettes, la fiscalité directe (foncier bâti et CVAE) rapporte 117,7 M€, un résultat en légère hausse. La fiscalité indirecte se monte à 107,3 M€ avec notamment les droits de mutation (43 M€) et le fonds de péréquation des droits de mutation (4,2 M€). « Ce fonds de solidarité a été créé cette année à l’initiative de l’association des départements de France, pour les départements les plus exposés aux dépenses sociales (insertion et RSA, handicap, enfance et famille, vieillesse), souligne Claude Eidelstein, vice-président aux finances. Cette somme doit nous permettre d’affronter la hausse des dépenses liées au RSA et non-compensées par l’Etat. »

Les dotations de l’Etat sont stables à 68,3  M€, « après une baisse de 25 M€ entre 2014 et 2017 », tient à souligner l’élu. Les recettes concernant l’action sociale sont en légère diminution de 87,6 M€ en 2019, contre 88,7  M€ en 2018, « alors que les dépenses sociales augmentent en Vienne ». Le budget du conseil départemental de la Vienne consacré à la solidarité et à l’action sociale devrait s’élever à 237,7 M€, soit 67  % des dépenses du budget général.

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut