Connect with us

Christine Naslis révèle les beautés cachées

christine Naslis

Actualité

Christine Naslis révèle les beautés cachées

Socio-conseillère en image, Christine Naslis a trouvé sa voie en aidant les autres à trouver leur chemin. Rayonner de l’extérieur pour briller à l’intérieur est le défi qu’elle se lance à chaque rencontre.

christine Naslis

Socio-conseillère en image, Christine Naslis a trouvé sa voie en aidant les autres à trouver leur chemin. Rayonner de l’extérieur pour briller à l’intérieur est le défi qu’elle se lance à chaque rencontre.

Mettre en valeur les gens a toujours été le leitmotiv de Christine Naslis. Coiffeuse-esthécienne de formation, elle a commencé sa carrière à 28 ans en ouvrant un salon de coiffure à Poitiers. Passionnée par son métier, mais lassée des charges qui l’assommaient, elle a fermé son salon pour devenir coiffeuse à domicile. Pendant 14 ans, elle se consacre à son activité et découvre en parallèle le « milieu des personnes fragilisées ». « Ce premier contact m’a ouvert les yeux, j’ai apprécié apporter du mieux être et j’ai voulu en faire plus. »

Un nouveau départ

Désireuse de vivre un tournant dans sa vie, elle quitte pour la première fois sa ville natale pour rejoindre son fils à Lyon. « Il était temps que je vive une nouvelle expérience. Pendant un an, j’ai suivi une formation de conseillère en image et ça a été une révélation. J’aime prendre en charge la personne dans sa globalité et l’aider à retrouver confiance en elle. » Formée, elle revient à Poitiers et ouvre un studio de relooking. « L’aventure a été de courte durée, j’avais une forte demande, notamment d’associations de réinsertion professionnelle, mais elles n’avaient pas les moyens de suivre. J’ai vite compris que ma place n’était pas en ville, mais au cœur des structures qui en avaient besoin. » Motivée, elle décide d’ajouter de nouvelles cordes à son arc et se forme en socio-coiffure-esthétique, puis en prothèse capillaire. Diplômes en poche, elle relance son activité à domicile. « L’approche est totalement différente et ça marche ! Depuis quelques mois, je suis également diplômée en socio-conseil en image et je pratique le protocole maquillage “J’avais pas vu“ pour les femmes en déficience visuelle. Après l’atelier, elles peuvent se maquiller seules et surtout elles savent qu’elles sont embellies et ça, ça n’a pas de prix. J’aime mon métier et les gens me le rendent bien. » A 58 ans, Christine Naslis ne manque pas d’idées pour aider les autres. Son prochain projet est l’ouverture d’un atelier-privé qui associerait la lingerie fine adaptée et le conseil en image.

Lydia De Abreu

Contact : 06 71 31 04 38.

Plus dans Actualité

En haut