Connect with us

Deux minutes de vol libre avec ZérOGravity

zérogravity

Actualité

Deux minutes de vol libre avec ZérOGravity

Le site proposera le vol en soufflerie à partir de mi-juillet pour les professionnels et sans doute début août pour le grand public. Pendant deux minutes, chacun va pouvoir expérimenter la chute libre.

A deux pas du parc du Futuroscope, la soufflerie ZérOGravity doit ouvrir ses portes dans les prochaines semaines. L’idée est de recréer les sensations d’un parachutiste lorsqu’il saute de l’avion et jusqu’au moment où il déploie sa toile. Pendant deux fois une minute, chacun va pouvoir expérimenter la chute libre dans un flux d’air de 200  km/h environ. Accompagné d’un moniteur, ce baptême de l’air est accessible dès 6 ans pour deux minutes de vol sans contrainte. 

L’idée a germé dans l’esprit de Fabrice Crouzet il y a trois ans. « J’étais toujours en déplacement, il était temps de changer de profession. » Pratiquant le parachutisme en loisirs, il s’entraîne parfois en soufflerie. « J’ai alors réalisé une étude de marché sur plusieurs sites en France. Le Futuroscope et le Département de la Vienne ont tout de suite été intéressés. Sur les six implantations, c’est ici que nous avons ressenti le plus d’engouement et les visiteurs du parc, ainsi que la localisation de l’établissement étaient des atouts indéniables. » Le projet est enclenché. Après un an et quatre mois de travaux, le bâtiment abritant ZérOGravity est aujourd’hui terminé. Si les professionnels vont pouvoir s’entraîner dès mi-juillet, le grand public devra attendre début août. « Nous sommes en train d’établir le protocole et de le faire valider, mais en tout cas, dans la soufflerie, il n’y a aucun souci car l’air se régénère totalement en 16 secondes », rassure Fabrice Crouzet.

Voler en sécurité

Une fois monté les escaliers, le grand tube en verre de 4,30 mètres de diamètre se dévoile. L’endroit est impressionnant. Haut de 17  mètres, dont 6 pour la partie en verre, la soufflerie peut accueillir jusqu’à quatre parachutistes en même temps.

Après leur arrivée, les visiteurs passent par un premier briefing pour recevoir les premières explications et instructions. Vient ensuite l’équipement. Chacun enfile une combinaison, un casque, des lunettes et se munit de bouchons d’oreille. Le groupe attend dans la salle de préparation. Equipée de différents écrans et entièrement vitrée, elle donne directement sur le tube et permet de tout voir de l’expérience. Le vol est accessible aux enfants dès 6 ans, mais déconseillé aux personnes présentant des problèmes d’épaule ou de dos, ainsi que de l’épilepsie.

Un moniteur est présent avec la personne durant le vol, un deuxième déclenche la soufflerie et ajuste la vitesse du vent depuis une cabine à proximité. L’air circule entre 130 km/h pour un enfant et jusqu’à 220 km/h pour un grand gabarit. Pendant une minute, la personne va se laisser porter par l’air et faire le plein de sensations. « Le moniteur est là pour accompagner et corriger la position de la personne. L’idée est d’approcher les sensations d’un saut en parachute sans la peur de l’avion, celle du saut ou même la sensation de vertige. Tout se fait en intérieur, en toute sécurité. » Pour autant, une minute en soufflerie équivaut à un saut à 4  200  mètres d’altitude depuis un avion pour en moyenne 55 secondes de chute avant de déployer le parachute. « C’est la position en banane qui est la plus confortable. Il faut avoir le bassin le plus bas possible pour être le plus aéronautiquement stable et finalement reproduire l’effet d’une feuille qui tombe d’un arbre. » Un deuxième passage d’une minute est prévu. « Il est souvent plus facile de lâcher prise au deuxième vol et d’apprécier pleinement l’expérience. » Puis vient le temps d’enlever l’équipement et de débriefer. L’accès à la salle est libre, il est donc tout à fait possible de venir voir les visiteurs ou les professionnels s’exercer. « C’est un spectacle et une expérience physique intense quand on la pratique. » 

Pour ZérOGravity, c’est la dernière ligne droite, Fabrice Crouzet et l’équipe de 12 personnes sont prêts à ouvrir. « Si notre ouverture a été contrariée, nous avons un bel équipement, idéalement situé, nous restons donc optimistes pour la suite ! »

Plus : pré-réservation en ligne sur zerogravity.fr et les actus sur leur page Facebook.

zérogravity

Témoignage de Philippe Jonvel
J’ai vraiment apprécié cette sensation de se poser, de flotter dans l’air. C’est une expérience impressionnante et sécurisante à la fois. Le ressenti de la portance est étonnant, au moindre mouvement, cela nous fait évoluer dans l’air. Le professionnel à nos côtés pendant le vol met en confiance. Le temps peut paraître court, mais il est suffisant pour avoir des sensations. Au départ, le moniteur nous aide à nous positionner, à tenir, mais finalement assez rapidement il nous lâche et nous sommes autonomes. Cette expérience est vraiment accessible à tous. Les autres membres de mon groupe ont, en tout cas, tous pris du plaisir. Le bâtiment est fabuleux, c’est un bel outil qui aura assurément du succès.

Plus dans Actualité

En haut