Connect with us

Du « walking coaching » aux bienfaits de la mise en mouvement

coaching

Actualité

Du « walking coaching » aux bienfaits de la mise en mouvement

« Walking coaching » : cette association de deux activités désigne une séance de coaching réalisée tout ou partie en marchant au rythme du coaché. Comme dans toute séance de coaching, le coaché formule un problème, un besoin et une demande, et son coach l’aide à cheminer.

coaching

« Walking coaching » : cette association de deux activités désigne une séance de coaching réalisée tout ou partie en marchant au rythme du coaché. Comme dans toute séance de coaching, le coaché formule un problème, un besoin et une demande, et son coach l’aide à cheminer.

Les synergies entre la marche et le coaching sont nombreuses : le coaché se met en mouvement, prend en compte l’environnement, mobilise ses ressources, prend conscience de sa posture, gère sa trajectoire, fait parfois le petit pas de plus …

La marche comme le coaching sont deux formes d’hygiène de vie et de travail sur soi qui ont actuellement le vent en poupe. Ce n’est pourtant pas nouveau. Depuis toujours, les moines déambulent dans les cloîtres et les philosophes font l’éloge des complémentarités marche / pensée.

Les deux activités se complètent et se stimulent. Les séances de « walking coaching » sont propices à la réflexion, à l’émergence de solutions nouvelles et la levée d’éventuels blocages. Le format favorise l’atteinte des objectifs du coaching.

micheau

Pourquoi ça fonctionne ?

La marche apporte une détente psychologique. Elle aère l’esprit, diminue le stress, active la circulation sanguine et améliore la respiration. Le cerveau est plus irrigué. Cela permet de booster les sens et l’intuition.

La pensée opère différemment quand le corps se met en mouvement. Il est plus aisé de sortir des pensées automatiques. On diminue les filtres mentaux, on change de perspective, voire de cadre de référence.

Pour que le « walking coaching » fonctionne, le coach doit avoir une belle alliance avec le coaché. Marcher ensemble, c’est être côte à côte, permettre une proximité et un soutien sans « intrusion » du regard du coach. Quand la sécurité de la relation est assurée, le coaché peut oser explorer.

Bref, en sortant du cadre classique du coaching 100  % assis, le coaché est pleinement potentialisé avec ses 3C : le corps, le cœur et le cerveau.

Comment mettre en pratique ?

A La Vie au Boulot, nous avons introduit ces séances en mouvement auprès de nos coachés qui apprécient un format différent qui libère des habitudes et permet de changer de perspectives en prenant soin de soi. Nous avons nos lieux préférés un peu partout. A Poitiers, le Parc de Blossac est un de mes coups de cœur, surtout à l’automne.

Plus globalement, nous encourageons nos clients à bouger, à sortir du cadre, à rompre avec les habitudes du quotidien de leurs organisations : sortir prendre l’air, marcher et respirer, faire de vraies pauses, changer régulièrement de place dans une salle de réunion, prendre ses repas en pleine conscience … C’est en relevant la tête du guidon, en se déconnectant régulièrement, et en prenant soin de soi que l’on tend vers le plus d’efficience. u

Sophie Micheau,

coach, consultante & formatrice

Sites : www.lavieauboulot.com et www.rh-partages.fr.

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Actualité

En haut