Eaux de Vienne – Siveer mise sur la concertation

Publié le 26 février 2015 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

boutet eaux vienne

Près de 350 élus étaient présents pour l’assemblée générale du nouveau syndicat d’eau et d’assainissement de la Vienne. La réunion était importante, le syndicat a désormais un nouveau nom, un budget et une organisation.

Après la fusion de tous les syndicats d’eau de la Vienne au 1er janvier, la structure a maintenant un nouveau nom : Eaux de Vienne – Siveer. « Il nous faut tourner la page, sans pour autant oublier son histoire, note Jean-Claude Boutet, le président de la structure. C’est après de nombreux échanges que ce nom a finalement été retenu. » Le premier budget a également été voté. Pour la partie exploitation, les montants s’élèvent à 44 M€ pour l’eau et 17,5 M€ pour l’assainissement. Les investissements se montent à 33 M€ pour l’eau et 16 M€ pour l’assainissement. « Au vue des dépenses engagées, et pour couvrir l’exploitation, les coûts seront augmentés de 2,4 %. J’ai également demandé un audit financier. » Il devrait être prêt pour l’assemblée du 16 juin. « Ce bilan doit nous servir de constat et à poser les futures orientations pour les 5 ans à venir. Avec l’arrivée des nouvelles communes, il nous faut des données fiables pour construire du solide. » Côté organisation, les comités locaux (composés de représentants des communes et de techniciens) feront les propositions d’investissements et de tarifs. Les élus territoriaux sont les référents d’un territoire et feront remonter les propositions au bureau. « Chaque collectivité aura son ou ses représentant(s) local(aux) pour avoir une vraie représentation et un équilibre. Les échanges sont importants. Cela a été le cas lors de cette assemblée, il y a eu des débats productifs. Chacun doit pouvoir obtenir des réponses et transmettre ses informations. Il faut de la concertation. Je suis satisfait que chacun s’empare du sujet. »
Mathilde Wojylac

Partenaire : Inovis asset management