Connect with us

Edouard Philippe devant les députés : les grandes lignes du plan de déconfinement

Actualité

Edouard Philippe devant les députés : les grandes lignes du plan de déconfinement

Le premier Ministre Edouard Philippe s’est adressé aux députés ce mardi 28 avril. Voici les grandes lignes du plan de déconfinement présenté aux élus.

Le premier Ministre Edouard Philippe s’est adressé aux députés ce mardi 28 avril. Voici les grandes lignes du plan de déconfinement présenté aux élus.

Si la date du 11 mai pour le déconfinement reste maintenue à ce jour, elle est cependant suspendue à l’évolution de la situation des prochains jours. « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai », a affirmé le premier Ministre. Poursuivant : « Si tout est prêt le 11 mai, alors commencera une phase qui durera jusqu’au 2 juin. C’est fin mai que nous statuerons notamment sur la réouverture des cafés et des restaurants. C’est donc en gravissant des marches de trois semaines que nous allons avancer. En étant attentif à l’effet de nos décisions, et au comportement de nos concitoyens. »

À partir du 7 mai, sera déterminé un calendrier de déconfinement par département en tenant compte de critères de santé et hospitaliers. « Il est logique que, tout en gardant la plus extrême prudence, nous proposions un cadre de déconfinement adapté aux réalités locales de l’Hexagone comme de l’Outre-mer », précise le premier Ministre.
À la date du 11 mai, il sera possible de circuler normalement et librement (sans attestation). Mais les déplacements seront limités à pas plus de 100 km du domicile, sauf pour un motif impérieux, familial ou professionnel. Les rassemblements de plus de 10 personnes (publics ou privés) seront toujours interdits. Quant aux personnes de plus de 65 ans, il leur est demandé d’être prudentes et d’éviter une mise en danger.
Masques et dépistages. À cette date, la France disposera de suffisamment de masques. Une plate-forme de e-commerce sera également mise en place par La Poste et destinée à la diffusion de masques grand public. Ils seront obligatoires dans les transports en commun.
Parallèlement, il y aura une montée en puissance du dépistages dans le pays avec pour objectif 700 000 tests par semaine.

Ce qui sera ouvert. La réouverture des commerces se fera par étapes : tous les commerces pourront rouvrir sauf les cafés et les restaurants (une décision sera prise après le 2 juin). Le premier Ministre précise pour les commerces « qu’il s’agira de respecter un cahier des charges strict, limitant le nombre de personnes présentes en même temps dans le magasin et organisant les flux, afin de faire respecter la règle de la distance minimale d’un mètre par personne sans contact autour d’elle », a précisé le premier Ministre. Il faudra bien également « veiller à la protection du personnel ». Les marchés seront autorisés sans exceptions.

Le 11 mai, les bibliothèques, médiathèques et certains musées pourront rouvrir en respectant les gestes barrières. Enfin, les cérémonies religieuses resteront interdites jusqu’au 2 juin.

Éducation. Côté enseignement, il est prévu une réouverture très progressive des maternelles et des écoles élémentaires dès le 11 mai, mais sur la base du volontariat. Le nombre d’élèves par classe ne devra pas dépasser 15 et il faudra respecter les règles de distanciation. Quant aux crèches pas plus de 10 enfants rassemblés.
Les collèges pourraient ouvrir à partir du 18 mai dans certains départements et les lycées début juin (les bus scolaires circuleront à moitié-vide avec obligation de port du masque pour les collégiens et les chauffeurs).
Enfin dans ce contexte de déconfinement Edouard Philippe a demandé à ce que le télétravail reste privilégié quand c’est possible : « Le télétravail doit être maintenu partout où c’est possible, au moins dans les 3 prochaines semaines. Je le demande avec fermeté aux entreprises. Personne n’en ignore les contraintes, mais celui-ci doit se poursuivre pour limiter le recours aux transports publics et pour limiter plus globalement les contacts. »

Photo : capture d’écran BFMTV

Plus dans Actualité

En haut