Fabien Castel, créateur de liens au PB86

Publié le 7 décembre 2015 | Actualité / Portrait

fabien castel

Equipe et partenariat sont les maîtres mots de Fabien Castel en charge des relations commerciales et du sponsoring pour le Poitiers Basket 86.

Quand la passion vous anime, vous êtes prêt à tout ! C’est un peu la trame de Fabien Castel, jeune homme de 35 ans, entreprenant et souriant qui a toujours fait ce qui lui plaisait.

Après six ans de service en free lance auprès du Poitiers Basket 86, le club lui a proposé un poste de commercial en CDI en septembre 2015, la consécration pour ce féru de basket ball. « Je crois tellement en ce projet, s’enthousiasme-t-il. Nous y croyons tous ! L’avenir du PB86 se dessine à travers une belle dynamique animée par les partenaires, les salariés et les joueurs. Nous avons l’envie et nous allons de l’avant ! »

Grandir en terre africaine

De l’avant, ce Brestois d’origine y est toujours allé. Petit, il adorait jouer au basket. Alors avec ses copains, ils ont créé leur propre club dans un petit village nommé Le Conquet. « Nous étions des benjamins surmotivés et nous avons tout gagné pendant quelques années ! » Mais, il fallait bien travailler aussi. Rêveur de bord de mer, Fabien Castel a toujours eu l’âme d’un voyageur. « Au lycée, j’ai découvert l’existence de l’Istom, une école supérieure d’agro-développement en Afrique, je devais la faire. » Une fois bachelier, il quitte son Finistère pour Cergy-Pontoise. En région parisienne, il découvre une nouvelle vie et surtout de nouveaux amis aussi passionnés que lui par l’Afrique. Pendant ses études, il rejoint enfin ce continent, c’est une révélation pour lui. « Mon premier voyage a été au Benin puis 6 mois en Guinée. C’est l’expérience la plus forte que j’ai vécu. J’étais le seul blanc en zone forestière et le grand sage du village m’a pris sous sons aile. J’étais Moriba Tokpa, l’explorateur. » De retour en France et diplôme en poche, Fabien Castel poursuit sa découverte de l’Afrique sous l’angle humanitaire, il part en Ethiopie, puis décide de voler de ses propres ailes au Burkina Faso. « Je pensais que je trouverais du travail dans un projet de développement, mais en vain. Je n’étais pas légitime par rapport aux ingénieurs burkinabés. J’ai plié bagage et je suis revenu à Paris. »

Son parcours atypique ne laisse pas indifférent le directeur d’un magazine agricole africain et l’embauche comme commercial. « Ayant un diplôme très spécifique, je vois dans ce groupe de presse un tremplin et l’occasion d’apprendre un nouveau métier. » Son bagou et son sens du relationnel, le propulse à des postes à responsabilités et le voilà repartit à la conquête des terres africaines. Après plus de trois ans à naviguer entre la France et l’Afrique, Fabien Castel atterrit à Poitiers par amour. Il fait ses premiers pas chez Radio Pulsar, rencontre de nouveaux amis, crée un magazine qui s’appelle « I love Poitiers » et en décembre 2009 alors que le PB86 jouit de sa montée en pro A, le président du club, Alain Baudier, lui propose d’accompagner cette aventure en free lance. « Sans hésiter, j’ai accepté. Je revenais à mes premiers amours et œuvrer pour un club en pro A, c’était juste le rêve ! » Le rêve fut de courte durée, mais la ferveur du jeune homme ne s’est jamais éteinte. « Même si la descente en pro B a été difficile, je n’ai jamais voulu lâcher car je crois toujours en cette équipe et en toutes les personnes qui s’engagent. » Désormais salarié du club, il a plus d’une idée en tête. Les soirées après match, le club affaires, Fabien Castel apporte sa touch « fraîche » et ça fait du bien au club.

Lydia De Abreu

Partenaire : Inovis asset management