Florence Richard, la challengeuse

Publié le 9 novembre 2017 | Actualité / Portrait / Une

Payant

florence richard

Aussi charismatique qu’ambitieuse, Florence Richard poursuit son ascension en rayonnant. Cette année, elle fête les 20 ans de Challenger Event, entreprise d’évènementiel à la dérive qu’elle a repris avec un grain de folie en 2010.

« Je savais que l’aventure serait compliquée et Manpower ne voulait pas me laisser partir. Je n’ai pas voulu rentrer en conflit et je suis partie la tête haute. » Maman de quatre enfants dont trois en grandes études, en 2010, Florence Richard décide de se donner les moyens de réaliser son rêve et se lance dans une reprise pour le moins tumultueuse. « J’ai repris l’entreprise Challenger Event et ses quatre salariés. Ensemble, nous avons débloqué la situation. Je ne me suis pas versé de salaire la première année. La deuxième, c’était juste le smic, mais à partir de là les choses ont commencé à évoluer. »

Un bureau à Paris

Constatant que la majorité de ses clients se trouvent en région parisienne, Florence Richard ouvre en 2012 Challenger and Partners à Versailles. « C’est plus simple pour eux de traiter avec des agences intra muros plutôt qu’en province. » Cette année là, elle recrute aussi une nouvelle salariée. « Nous étions désormais 5 dans le navire Challenger, 5 équipiers pour accompagner nos clients dans la création d’événements uniques et sur-mesure. Petit ou grand, notre seul perspective est la réussite du projet et fabriquer des souvenirs inoubliables. »

Une année exceptionnelle

L’année 2017 sera la plus fructueuse, Challengers Event compte de nouveaux clients, essentiellement sur le grand quart ouest de la France, ils viennent de l’automobile, l’informatique, la restauration … et réalisent leur événement autant en France (50 %) qu’à l’étranger. « Pendant longtemps, je me suis sentie seule, mais il ne faut pas hésiter à prendre les mains tendues, oser parler de ses problèmes avant qu’ils ne deviennent des gouffres, le Medef m’a été d’un grand soutien comme le World Trade Center Futuroscope à la CCI, dans mon développement à l’international au Brésil, comme en Asie. » Ambitieuse, mais surtout amoureuse de ce qu’elle fait, Florence Richard s’épanouit chaque jour, la prochaine étape est le déménagement de l’agence à deux pas de son site actuel sur la Technopole du Futuroscope. « Je m’éclate dans ce que je fais, pourquoi aller courir ailleurs alors que mon bonheur se trouve ici. »

Lydia De Abreu

Partenaire : Inovis asset management