Connect with us

Grand Poitiers : un premier contrat pour la ruralité

grand poitiers ruralité

Actualité

Grand Poitiers : un premier contrat pour la ruralité

Le premier contrat de ruralité de la Vienne a été signé, le 20 février, entre Grand Poitiers et l’Etat.

grand poitiers ruralité

Le premier contrat de ruralité de la Vienne a été signé, le 20 février, entre Grand Poitiers et l’Etat. « C’est le premier contrat de développement que l’Etat passe avec les nouvelles intercommunalités, précise la préfète Marie-Christine Dokhélar. Nous voulons accompagner les territoires dans leur dynamique. Il faut bien avoir en tête que les dynamiques rurales et urbaines se nourrissent mutuellement. L’objectif est de coordonner l’action publique en faveur des territoires ruraux, en unissant les moyens techniques et financiers. Cela donnera plus de force et de visibilité aux projets pour en multiplier les effets. »

A la suite d’un travail conjoint entre les services de la préfecture et ceux de l’agglomération, 80 projets ont été identifiés. Six thématiques ont été définies : l’accès aux services publics, la revitalisation des centres-bourgs, l’attractivité, la mobilité, la transition écologique et la cohésion sociale. Selon la maturité des dossiers, selon les thèmes, 24 projets ont été retenus pour 2017.

Ils pourront bénéficier de financements de l’Etat, via le Fonds de soutien à l’investissement public local, soit une enveloppe de 800 000 €. « Un contrat de ruralité pour Grand Poitiers, ça peut paraître incongru, mais non cela a du sens », souligne Alain Claeys, président de Grand Poitiers. 32 communes sur les 40 de l’intercommunalité sont considérées comme rurales. « Si nous voulons construire une identité commune, il ne faut pas oublier cet aspect du territoire. C’est une formidable opportunité. »

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut