Connect with us

La fréquentation touristique en baisse de 13 %

tourisme plage nouvelle-aquitaine

Actualité

La fréquentation touristique en baisse de 13 %

De juin à fin août, la fréquentation touristique en Nouvelle-Aquitaine est en recul de -13 %. Tous les secteurs d’activité et tous les territoires enregistrent un déficit. La crise sanitaire a modifié les comportements des touristes. Si l’été a été bon, il ne suffit pas à combler les mois de fermeture.

La Région Nouvelle-Aquitaine a connu un bel été. Les néo-aquitains et les touristes ont profité de ces deux mois pour recharger leurs batteries et visiter la région. Pour autant, certaines activités et certains territoires ont eu une forte baisse d’activité et les trois mois et demi de fermeture pèsent lourd dans la balance. « L’un des chiffres des plus inquiétants pour le futur est que 47 % des Français ne sont pas partis en vacances cet été contre 30 à 35 % habituellement, souligne Michel Durieu, directeur du Comité régional du tourisme. Aujourd’hui, la saison se termine avec une activité au mois de juin en fort recul et en septembre très dégradée. Les deux mois d’été ne compensent pas les pertes des mois précédents. »

Les restaurateurs, notamment avec terrasses, les sites de plein air, les activités nautiques ont plutôt très bien fonctionnés. A l’inverse, la saison a été catastrophique pour les festivals, les événements sportifs et culturels, le tourisme de nuit, les guides-conférenciers, les aéroports, les croisières fluviales et maritimes ainsi que le tourisme d’affaires et de groupes. 

En haute saison (du 12 juillet au 26  août), la Nouvelle-Aquitaine a perdu 8 % de fréquentation par rapport à 2019. La baisse est plus forte pour l’intérieur (-9 %) que sur le littoral (-7 %), notamment à cause d’un fort recul du tourisme urbain (Bordeaux, Poitiers, Limoges …). «  Les Français ont été au rendez-vous. Il y a eu une progression importante de la fréquentation française sur des chiffres déjà hauts, mais ces bons scores n’ont pas compensé la perte des clients étrangers, ni les mois de fermeture. » Les Belges ont été les plus nombreux à venir visiter la région, suivi des Allemands, puis des Hollandais. Cela n’a pas empêché la fréquentation étrangère de plonger de -45 %. Au total, depuis juin, la baisse globale de la fréquentation s’établit à -13 %. Cela entraîne une baisse de 22 % en moyenne du chiffre d’affaires des professionnels par rapport à la saison 2019. 

Plus dans Actualité

En haut