Le Club d’entreprises du Sud Vienne développe les synergies

Publié le 23 avril 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

CESV

Le CESV joue la carte de la proximité et cherche à développer les synergies entre entreprises, avec le territoire, au profit d’un développement local.

Le Club d’entreprises du Sud Vienne rayonne sur deux communautés de communes : Vienne et Gartempe et Civraisien-en-Poitou. Pour couvrir ce territoire, mais parler d’une seule voix, l’association s’est doté de deux co-présidents : Marc Bouquet, dirigeant de Parisloire à Lussac-les-Châteaux et Patrice Giraud, dirigeant de Giraud Serge et Fils à Savigné. Il en est de même pour le conseil d’administration qui se veut « élargi et équilibré ». « Notre objectif est de développer les synergies entre le Montmorillonnais et le Civraisien, de raisonner comme un même territoire, indique Marc Bouquet. C’est ainsi aider nos adhérents à mieux vivre, à créer des interactions entre entreprises et avec le territoire. »

Le club compte aujourd’hui 180 membres. Il mène au moins deux événements par mois, un petit-déjeuner et un afterwork, alternativement sur les deux territoires. « Ces événements nous permettent de découvrir d’autres acteurs économiques, d’autres entreprises. L’objectif est d’échanger des informations, de faire du réseautage. » Le club organise aussi des événements conviviaux pour créer des rencontres et échanger librement (marché de producteurs …). En 2019, le CESV fêtera ses 30  ans, l’occasion d’organiser un événement fédérateur en septembre.

Jouer la proximité

Commerçants, artisans, PME, services, production  … les activités représentées sont variées. « Sur 90 communes, nous ne comptons aucune ETI, mais pour autant ce n’est pas pour cela que le territoire n’est pas dynamique, tout comme ses acteurs et que les entreprises ne connaissent pas des problèmes de recrutement, indique le co-président. Notre leitmotiv est de faire travailler les acteurs locaux ensemble. La première question à se poser est : Est-ce que autour de moi il existe les compétences pour cette mission ? Oui, il est possible de tout trouver à proximité. En faisant appel à ces entreprises, c’est avoir un contact proche, réactif. C’est aussi s’assurer de maintenir un territoire irrigué et vivant. Le fonctionnement en réseau est notre leitmotiv. Comment travailler ensemble pour tirer le territoire vers le haut. Nous connaissons les freins de ce territoire, alors autant se mobiliser pour lui, pour faire avancer les choses. » Dans les projets, le club compte éditer un nouvel annuaire papier des entreprises « pour avoir tous les compétences et les contacts à portée de main ».

Former pour demain

Le club est aussi un interlocuteur des établissements publics et de l’Education Nationale. « L’Education Nationale et les entreprises ont des actions à mener ensemble (job dating inversé, rallye, fab lab …). Le but du jeu est que ces jeunes restent sur le territoire avec l’envie de le développer, de créer. Nous devons être pro-actifs sur nos futurs besoins en compétences. Demain, nous partagerons des formations, nous inventerons les postes. »

M. W.

Site : Club des Entrepreneurs du Sud-Vienne.

Partenaire : Inovis asset management