Connect with us

Le nouvel âge de la Vallée des Singes

vallée singes

Actualité

Le nouvel âge de la Vallée des Singes

Le parc animalier de Romagne vient de fêter ses 20 ans et se prépare à de nouveaux projets. 2018 sera aussi l’année d’un nouveau départ. La Vallée des Singes vient de fusionner avec Défi Planet’ pour constituer un groupe mêlant loisirs et nature.

vallée singes

Voilà 20 ans que l’aventure du parc animalier de la Vallée des Singes, à Romagne, a commencé. Pour cet anniversaire, ils étaient 220 élus, partenaires et amis à venir le célébrer. « A son ouverture, le site s’étendait sur 8 hectares, comptait 160 primates de 18 espèces. Aujourd’hui, il y a 450 singes de 34  espèces sur 22 ha. Au début, il n’y avait pas un arbre, aujourd’hui, c’est une forêt », sourit Emmanuel Le Grelle, le directeur du site, satisfait de cette belle évolution. En haute saison, près de 60 personnes assurent l’accueil des visiteurs et prennent soin des animaux. Autre fierté du site et preuve du cadre agréable, plus de 800  naissances ont eu lieu sur le parc en 20 ans, dont 12  gorilles et 6 bonobos. Car depuis 2012, le parc accueille le plus grand groupe de bonobos au monde, avec 24 individus.

vallée singes

Pour ses 20 ans, le parc a proposé une exposition de dessins, photographies et sculptures. Le lieu aménagé servira ensuite régulièrement à exposer des œuvres et à diffuser des films autour de la protection et de la découverte des espèces. Et la Vallée des Singes ne manque pas de nouveaux projets. « Le parc a 20 ans, nous sortons de l’adolescence pour rentrer dans l’âge adulte, estime Emmanuel Le Grelle. Nous allons commencer à avoir le dos un petit peu argenté. Aujourd’hui, pour moi, c’est l’an zéro. Nous avons de gros projets de développement sur 10 ans, grâce notamment à notre mariage avec Défi Planet’. »

En effet, la Vallée des Singes a fusionné avec Défi Planet’, dirigé par Jean-Michel Brunet. Les deux hommes ont décidé d’unir leurs forces pour créer un groupe tourné vers la nature et le loisirs. « Nous allons pourvoir nous organiser, être une véritable destination touristique dans le sud de la Vienne, une référence en matière de sauvegarde de la planète. » Chaque entité garde sa marque et son indépendance, mais plus de synergies seront tissées entre les sites autour du tourisme au naturel. Aujourd’hui, la Vallée des Singes attire 200  000  visiteurs par an et Défi Planet’ réalise 120  000  entrées. A eux deux, ils affichent un chiffre d’affaires de huit millions d’euros, l’objectif est d’atteindre les 10  M€ rapidement et de devenir un acteur touristique incontournable. « Nous avons un grand projet qui doit arriver dans les 2  à 3 ans, rajoute le directeur. Nous aimerions présenter des orangs-outans à la Vallée. Ce sont des grands singes et il faut les accueillir dans de très bonnes conditions. C’est cela qui doit être mis en place, avec un cadre le plus naturel possible. »

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut