Connect with us

Le plan d’urgence de la Région de 73 M€

plan urgence région

Actualité

Le plan d’urgence de la Région de 73 M€

La Région Nouvelle-Aquitaine a voté un plan d’urgence de 73 millions d’euros au profit des entreprises, TPE comme PME et des associations.

La Région Nouvelle-Aquitaine s’est réunie vendredi 10 avril pour une session sous un format un peu particulier. Au programme notamment, l’assemblée a voté un plan d’urgence de 73 millions d’euros. « Ce plan d’urgence passe des 50 M€ annoncés à 73 M€ engagés par la Région, souligne Alain Rousset président de Nouvelle-Aquitaine. Il faut ajouter le coût d’achat des masques qui ne figure pas dans ce total. A ce sujet, nous discutons avec l’Europe pour pouvoir utiliser une partie des fonds européens aujourd’hui non affectés, à ces achats. Ces fonds pourraient également soutenir la création d’une communauté régionale ayant pour objectif la réorientation des productions vers des équipements de protection ou la R&D de médicaments. » Sur cette thématique, la Région a lancé un appel à manifestation d’intérêt, complétée par une plate-forme de mise en relation qui met en contact les entreprises, les experts et les demandeurs de solution. Ainsi, 500 entreprises sont aujourd’hui référencées, pour 150 rendez-vous qualifiés générés. Une dizaine d’entreprises fabriqueraient actuellement des masques en Région.

« En fonction des discussions et des différentes initiatives, dont celles de l’Etat, nous avons établi ce plan à hauteur de 73 M€. » Il y a d’abord, l’abondement de 20 M€ au fonds de solidarité mis en place par l’Etat, qui permet aux petites entreprisses de prétendre à une aide mensuelle de 1 500 €, ainsi qu’à une somme de 2 000 € supplémentaire pour le règlement de créances. « Il pourra y avoir un ré-abondement possible de ce fonds. »

Cinq dispositifs régionaux

Une fonds de prêt régional aux TPE et PME a été constitué avec 20 M€ programmé par la Région. « Avec l’effet levier, les banques pourraient engager 80 M€, ce qui porte le fonds à 100 M€ au bénéficie des entreprises, note Alain Rousset. Tourisme, culture, innovation, industrie, agroalimentaire, scieries, productions saisonnières … tous les secteurs peuvent y prétendre en plus du prêt garanti par l’Etat. »

Un deuxième fonds de proximité a été créé à destination là des TPE et des associations. La Région met 12 M€, la Banque des Territoires ajoute le même montant. Les agglomérations sont invitées à participer ce qui devrait porter le montant total de ce fonds à hauteur de 100 M€. Il s’agit de prêt de 5 000 à 15 000 €, remboursable sur 4 ans avec 12 mois de différé. Ces prêts à taux zéro seront attribués et gérés par les plate-formes d’initiatives locales, au plus près des territoires.

De plus, un million d’euros est spécialement fléché vers des prêts aux structures de l’ESS, abondé du même montant par la Banque des territoires.

Parmi ces dispositifs régionaux, 15 M€ sont provisionnés pour un fonds de soutien d’urgence pour des entreprises de 50 à 250 salariés ayant des besoins de trésorerie non couverts par les autres dispositifs. « Il faut être attentif à ces entreprises qui sont en dehors des radars. »

Enfin, un fonds de soutien aux associations employeuses de 5 M€ est en place. « Nous avons essayé d’être large en matière d’intervention et rapide. La Région fonctionne et effectue son travail courant en plus de la gestion de crise. Nous essayons d’être solidaires, d’accompagner les entreprises pour que le rebond se fasse après cette phase de résistance, de résilience. Au total, si on ajoute les différents fonds et les subventions, ce sont près de 300 millions d’euros qui sont mobilisés avec deux maîtres mots l’humain et la proximité. »

Tous les détails sur entreprises.nouvelle-aquitaine.fr.

Par téléphone 05 57 57 55 88 ou entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr.

Plus dans Actualité

En haut