Connect with us

Les entreprises régionales invitées à Africallia

africallia

Actualité

Les entreprises régionales invitées à Africallia

Pour sa sixième édition, le forum d’affaires Africallia se déroulera pour la première fois en Côte d’Ivoire, à Abidjan, du 12 au 14 juin. La CCI Internationale Nouvelle-Aquitaine invite les entreprises régionales à participer à cet événement.

africallia

Pour sa sixième édition, le forum d’affaires Africallia se déroulera pour la première fois en Côte d’Ivoire, à Abidjan, du 12 au 14 juin. La CCI Internationale Nouvelle-Aquitaine invite les entreprises régionales à participer à cet événement. « Nous avons commencé avec le Burkina Faso et nous avons eu des remontées formidables, indique Françoise Villain, présidente de Futurallia. Une entreprise ne perd pas son temps quand elle vient à ce type de forum. Elle obtient des contacts de très bon niveau pour lui donner une dimension supplémentaire à l’international. »

500 entreprises sont attendues pour 15 rendez-vous de 30 minutes chacun, soit plus de 5 000 rendez-vous d’affaires générés sur deux jours. « En intégrant Africallia, vous avez accès à son catalogue et vous émettez des souhaits de rendez-vous, indique Félix Sanon, secrétaire permanent d’Africallia à la CCI du Burkina Faso. Le temps est optimisé. Toutes les conditions sont réunies pour qu’en peu de jours, il y ai de nombreuses rencontres. C’est un accélérateur de développement où les rencontres informelles sont finalement aussi importantes que les rendez-vous programmés. » Et l’organisateur l’assure : « Il y a des PME locales qui sont prêtes à rencontrer les entreprises françaises. » Emmanuel Dobre, chef de projet d’Africallia 2019 à la CCI de Côté d’Ivoire rajoute : « Pour celui qui veut se développer en Afrique, la Côte d’Ivoire est un terrain propice à cela, c’est aussi la porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest. »

De nombreuses opportunités

La Côte d’Ivoire affiche une croissance économique constante depuis plusieurs années, avec une croissance de son PIB en 2018 à 7,8 %. La France est à la 4e place des principaux clients du pays et à la 2e sur le podium des fournisseurs (après le Nigéria, mais devant la Chine et les Etats-Unis).

« Les productions locales ne satisfont pas les besoins du marché africain. L’Afrique doit exporter et exprime une forte demande en produits importés, indique Thierry Peleau, spécialiste des marchés africains. C’est un continent propice aux affaires. L’image des entreprises françaises en Afrique est plutôt bonne. La France est déjà un des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique. Tout est à faire. Africallia est une opportunité pour tester sa capacité à exporter ses produits dans les pays africains. » Pour s’implanter dans un pays, la première étape est d’identifier le marché, d’avoir les bons contacts. « Participer à une convention d’affaires permet d’appréhender un pays. Cette démarche permet de se créer un carnet d’adresses fiables et reconnues à exploiter. Ensuite, il faudra travailler. »

Mathilde Wojylac

Pour tout renseignement : Frédérique Dieumegard, chargé de mission World Trade Center Poitiers-Futuroscope international@wtcpf.com ou 05 49 00 35 60.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut