Les marchés de Noël, prisés des collectivités

Publié le 2 janvier 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

De Poitiers à la Rochelle, en passant par Châtellerault, les villes deviennent lumineuses à l’occasion de Noël. En créant de l’animation, les collectivités souhaitent faire venir les habitants en centre-ville.

La ville de Poitiers et l’association de commerçants Poitiers Le Centre mènent une politique d’animation tout au long de l’année pour faire venir les Poitevins en centre-ville. « C’est encore plus vrai à Noël, estime Patricia Persico, adjointe au maire en charge du commerce. Cette année, nous avons renouvelé une partie des animations avec deux mots d’ordre : lumière et étonnement. »

La grande nouveauté est la grande roue, sur la place Leclerc. Ouverte à partir du samedi 24 novembre jusqu’au 6 janvier, culminant à 45 m de haut, elle est accessible aux petits comme aux grands. Toujours place Leclerc, jusqu’au 30 décembre, le marché de Noël est composé de 23 chalets, dont un chalet des créateurs. Dix artisans se relayeront pour présenter leurs créations. « C’est notre façon de soutenir l’artisanat local de qualité. » Des chalets solidaires font aussi leur apparition sur la place Alphonse-Lepetit. Le Secours Populaire, le Téléthon, Pourquoi Pas, IDéveloppement et AIDES pourront ainsi présenter leurs actions. Des manèges se sont installés sur les différentes places. La fête foraine se tient toujours dans le parc de Blossac. Le samedi 22 décembre, une journée spéciale a été concocté avec plusieurs spectacles, de la musique et un bal d’hiver. Côté lumière, dans les quartiers, de nouvelles installations seront posées. La Grand’Rue se parera d’or et d’argent avec une création de Mathieu Marquis. Les différentes façades de l’église Notre-dame seront mises en lumière par la Compagnie Lyum. « Noël est synonyme de magie, souligne Patricia Persico. Les gens ont besoin de rêver, les habitants attendent ses moments-là. C’est un passage obligé pour les municipalités et en même temps, c’est un moment important pour le commerce. Par rapport aux sommes que nous engageons (87 000 €, ainsi que 40  000 € de valorisation du travail des agents, de la communication), nous espérons de nombreuses retombées économiques indirectes. Il faut animer car aujourd’hui, les habitants recherchent une ambiance en découvrant une ville. »

La Rochelle en fête

A La Rochelle, dans tous les quartiers, le mois de décembre est ponctué d’animations réalisées par les comités et les associations de quartier avec des marchés, des fêtes, la venue du Père Noël … Depuis le 23  novembre, les Tours, le marché, la Grosse Horloge, les rues du centre-ville et les quartiers sont illuminés. Les traditionnels villages de Noël ont ouvert place de Verdun et place du Commandant de la Motte Rouge, à partir du 7  décembre et Cours des Dames, à partir du 14 et jusqu’au 30 décembre. « Derrière les animations de Noël, il y a un triple objectif, reconnaît Jean-François Fountaine, le maire. Il y a d’abord l’aspect ludique : les habitants doivent trouver une ville agréable et s’émerveiller. C’est un moment festif. Sur l’aspect économique, il est important de faire venir du monde en centre-ville, pour les commerces. Et enfin touristique, en rendant la ville belle, lumineuse, certains pourraient avoir envie de venir la découvrir et la visiter. » La Rochelle n’oublie pas pour autant sa démarche zéro carbone et propose au cœur du village de Noël de la Place de Verdun, un espace dédié à des associations engagées dans des actions éco-responsables, telles que « Répare café jouets”.

Noël à Châtellerault

A Châtellerault, le cœur de ville, comme les communes de l’agglomération sont à la fête. « Avec les animations (100 000 € investis par Grand Châtellerault), notre objectif est de faire venir les habitants en cœur de ville, pour qu’ensuite les commerçants puissent les capter, indique Béatrice Roussenque, conseillère municipale en charge du commerce. C’est notre rôle de créer du flux, le leur est de faire de belles vitrines, d’avoir des offres intéressantes, d’être ouverts et accueillants. Et ce n’est qu’en travaillant ensemble, avec les associations, notamment de commerçants, que nous y arriverons. Il faut créer de la convivialité. » Et si le cœur de l’agglomération bat, c’est tout le territoire qui est aussi à l’unisson. « Cela participe au rayonnement de Grand Châtellerault. Avec les parkings gratuits, nous encourageons les habitants de toute la Vienne à venir et (re)découvrir Châtellerault et ses alentours. » Outre les chalets de Noël, un marché de producteurs et un marché des artisans d’art se tiendront place les weekends sur la place Emile Zola. « C’est un autre moyen de mettre en valeur les savoir-faire du territoire. C’est souvent aussi pour eux l’occasion de se faire connaître, de sortir de leur atelier pour présenter leur production. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management