Connect with us

« Notre métier, c’est la meeting industry »

Actualité

« Notre métier, c’est la meeting industry »

La société d’économie mixte La Rochelle Evénements est un acteur incontournable du tourisme d’affaires à La Rochelle.

N Durand Deshayes

Notre métier, c’est la meeting industry, tente de résumer Nathalie Durand-Deshayes, directrice générale de La Rochelle événements. Nous sommes le gestionnaire des équipements d’accueil de manifestations publiques ou professionnelles que sont L’espace Encan et le Forum des pertuis : séminaires, congrès, colloques, salons professionnels, événements grands publics, réceptions, soirées, etc. Nous assurons l’accueil et, selon le besoin, la logistique technique avec notre régie. Nous organisons également des événements de A à Z comme le Salon de l’étudiant, des spectacles ou des expositions. 60 % des dates sont organisées par nous-mêmes. En cela nous sommes promoteurs, nous commercialisons les sites, nous assumons l’accueil et nous aidons au bon déroulement scénique. » Et cela marche. 65 % du chiffre d’affaires de la société (que la directrice ne souhaite pas dévoiler) provient d’événements nationaux ou internationaux.

Office de tourisme

Une prouesse pour une ville moyenne comme La Rochelle. « Nous générons plus de nuitées qu’une grande métropole », souligne d’ailleurs la directrice. Un seul exemple pour s’en convaincre : lorsque le festival du film documentaire Sunny side of the doc a quitté Marseille il y a 10 ans, La Rochelle a été mise en concurrence avec Lille et Nantes. En plus de l’image de la ville, « la légitimité de La Rochelle, en termes de capacités d’accueil, a beaucoup joué ». Mais ce n’est pas tout. Cette société d’économie mixte (SEM) créée en 1989 — elle s’appelait alors la SEM technoforum, du nom du bâtiment qu’elle gérait — a également pris en charge depuis 2015 l’activité de l’office de tourisme de La Rochelle, après le retentissant dépôt de bilan de ce dernier sur fond de malversations. L’accueil et l’information des visiteurs, comme la promotion touristique de la ville, incombent jusqu’au premier janvier 2017 à La Rochelle événements. Un cas qui n’est pas unique en France. L’an prochain, conformément à la loi de nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe), la compétence touristique sera transférée à la communauté d’agglomération (Cda). Ce qui ne signifie pas que La Rochelle événements en sera totalement écartée. Les décisions quant au modus operandi devraient être connues en fin d’année. « Assembleur de produits et services » Pour autant ces différents métiers relèvent tous du développement de l’attractivité de la destination La Rochelle. « Qu’il s’agisse de tourisme professionnel ou grand public, La Rochelle événements est un assembleur de produits et de services, estime Nathalie Durand-Deshayes. Tout cela nourrit l’attractivité de La Rochelle, car lorsque nous démarchons des clients, nous assurons la promotion des capacités d’hébergement, de restauration, d’accueil … Tout cela relève du marketing commercial. » Un marketing que le maire de la ville et président de la Cda, Jean-François Fountaine, entend renforcer à travers la notion de marque de territoire.

O. G.

Espace Encan

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Actualité

En haut