Connect with us

Poitiers chauffée à la paille

chaufferie paille

Actualité

Poitiers chauffée à la paille

Mercredi 5 juin, le maire de Poitiers et la directrice régionale de Dalkia Sud-Ouest, Valérie Patron, se sont réunis en face du Lycée du Dolmen pour poser la première pierre de la chaufferie paille du réseau de chaleur de Grand Poitiers.

chaufferie paille

Mercredi 5 juin, le maire de Poitiers et la directrice régionale de Dalkia Sud-Ouest, Valérie Patron, se sont réunis en face du Lycée du Dolmen pour poser la première pierre de la chaufferie paille du réseau de chaleur de Grand Poitiers. « C’est un jour important ! », annonce Alain Claeys, président de Grand Poitiers, en présence des partenaires  : l’Ademe, la Région Nouvelle-Aquitaine et Dalkia, appartenant au groupe EDF.

Une chaufferie pour tous

Qualifié de projet exemplaire, tant sur le plan environnemental que social, la chaufferie paille de Grand Poitiers a un objectif clair : réduire les émissions de CO2, généralement produites par les différents types de chauffage. La chaufferie permettra l’économie de 23  000  tonnes de dioxyde de carbone par an. Le choix de la paille favorise l’économie circulaire en créant davantage d’emplois locaux en plus de l’utilisation d’une ressource locale : la paille. La chaudière de 4,5 mégawatt consommera 6 000 tonnes de paille par an.

Une goutte d’eau quand plusieurs dizaines de milliers de tonnes ne sont pas exploitées sur le territoire. D’ici 2021, avec ce nouvel outil (en plus de l’usine d’incinération et de la chaufferie bois), le réseau de chauffage s’étendra sur 32  kilomètres et livrera de la chaleur à plus de 12  000 logements. Le projet vise ainsi à réduire la précarité énergétique dans une logique d’étendre et d’apporter un chauffage de qualité au plus grand nombre. Les consommateurs aux plus bas revenus bénéficieront ainsi d’une réduction de coût.

chaufferie paille

Le soutien de l’Europe

« L’Europe est à nos côtés. Il y a un véritable tandem entre l’Europe et la Région. La Commission est très à l’écoute », se félicite Alain Claeys. En pleine prise de conscience écologique et au titre du fonds européens de développement régional (Feder), 6,2 millions d’euros ont été accordés à l’entreprise Dalkia pour permettre la deuxième phase d’extension du réseau de chaleur vers les quartiers est et sud de la ville de Poitiers, jusqu’à celui des Trois-Cités, soit environ 3 000 logements. C’est un investissement total de 18 M€ euros.

A.-L. T.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut