Connect with us

Poitiers : Plongée dans le bassin nordique

piscine ganterie bassin nordique

Actualité

Poitiers : Plongée dans le bassin nordique

Après un an et cinq mois de travaux, la piscine de la ganterie à Poitiers retrouve un troisième bassin. Extérieur, mais avec une eau à 28°C, il sera accessible toute l’année.

piscine ganterie bassin nordique

Après un an et cinq mois de travaux, la piscine de la ganterie à Poitiers retrouve un troisième bassin. Extérieur, mais avec une eau à 28°C, il sera accessible toute l’année aux clubs (natation, apnée, triathlon …), aux étudiants (de la fac de sciences du sport notamment …) comme au grand public. L’entrée et les vestiaires n’ont pas changé de place. Le nageur suit un couloir extérieur chauffé qui le mène à quelques mètres du bassin. Un sas traversant permet ensuite de faire la transition entre l’extérieur et le bassin nordique. Pour maintenir cette température, deux brise-vent ont été installés et une couverture thermique viendra protéger le bassin la nuit. Aujourd’hui, l’eau est chauffée grâce à la récupération de la chaleur issue de la patinoire, en février, l’installation sera raccordée au réseau de chaleur de la ville.

L’équipement a été pensé pour recevoir des compétitions nationales : bassin de 50  mètres, plots connectés pour calculer les temps de passage, local pour le chronométrage, tribune de 800 places …Pour faciliter l’exploitation, un mur central amovible a été mis en place. En place, il permet de dédoubler les lignes d’eau et d’arriver ainsi à 16  lignes de 25 m.

Les salles en dessous du bassin ont également été remises aux normes, notamment les sanitaires, les vestiaires, le dojo et la salle de réception pour le club de volley. Des poteaux ont du être installés pour renforcer la structure et permettre à l’ensemble de supporter la plage et son nouveau brise-vent.

L’investissement total est de 6,87 millions d’euros, dont 1,4 M€ financé par l’Etat, 600  000 € par la Région Nouvelle-Aquitaine et 1,32 M€ par le Département de la Vienne. Cinq personnes ont été recrutées sur deux postes de maître-nageur. Il est attendu 15 à 20 % de fréquentation en plus sur l’année.

M. W.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut