Poitou Numérique apporte la fibre optique dans les territoires

Publié le 8 novembre 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

Payant

poitou numérique

C’est officiel, les travaux pour le passage en fibre optique de huit communes de la Vienne et des Deux-Sèvres commenceront à partir du 2e  trimestre 2019. Le réseau Poitou Numérique prendra alors enfin corps. C’est un dossier conséquent qui se concrétise. « Le très haut débit est un enjeu majeur pour les Départements, pointe Gilbert Favreau, président des Deux-Sèvres. Que ce soit en matière d’attractivité du territoire, pour son développement économique ou la qualité de vie de ses habitants. » Pour son homologue de la Vienne, Bruno Belin, ce réseau est « le moyen d’assurer un meilleur service internet, une équité pour tout le territoire ». Si les zones AMII (les zones couvertes par un appel à manifestations d’intentions d’investissement, à savoir les agglomérations de Niort, Poitiers et Châtellerault) sont couvertes par les acteurs privés, le reste du territoire est confié aux acteurs publics pour déployer un réseau d’initiative publique. « C’est du service public, assure Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine. Le très haut débit sert à faire fonctionner les hôpitaux, les exploitations agricoles, à arrêter la déprise rurale … Il faut aller partout et la Région mettra les moyens qu’il faut pour accompagner ce mouvement. »

Le Poitou Numérique

Pour déployer cette infrastructure, les deux Départements ont choisi de s’allier via un groupement de commandes Poitou Numérique et de passer par un marché public global de performance. « La Vienne et les Deux-Sèvres ont décidé de mener un marché commun pour pouvoir proposer un projet attractif aux opérateurs. C’était aussi mutualiser les énergies, les moyens, pour être plus efficaces, explique Séverine Saint-Pé, présidente de Vienne Numérique. Nous avons choisi un modèle qui nous convient, en alliant budgets contraints et efficacité. Après avoir analysé différents dispositifs et avec la volonté de rester à la manœuvre, c’est le MPGP qui nous a paru le plus pertinent. Cela nous permet de gérer la conception, la réalisation, la maintenance et la commercialisation de ce réseau. » Vienne Numérique et Deux-Sèvres Numérique décident ainsi des zones prioritaires pour le déploiement, son calendrier et seront propriétaires de cet équipement.  Orange a remporté ce marché public et sera chargé de construire le réseau de fibre optique. Les opérateurs traditionnels nationaux ou locaux pourront ensuite proposer leurs services via ce réseau, chacun étant libre de choisir son fournisseur d’accès internet.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management