Connect with us

Premier budget pour une nouvelle région

région nouvelle aquitaine

Actualité

Premier budget pour une nouvelle région

Avec 3 094 M€ (2 817 M€ en 2016), le premier budget de référence de La Nouvelle Aquitaine a été voté en début de semaine.

région nouvelle aquitaine

Avec 3 094 M€ (2 817 M€ en 2016), le premier budget de référence de La Nouvelle Aquitaine a été voté en début de semaine. « Un budget qui traduit la création d’une nouvelle région et non la fusion de trois régions », a précisé d’emblée le président Alain Rousset. Lors de la séance plénière, il n’a pas manqué d’indiquer les indices positifs de l’Insee. « 16 000 créations d’emploi au dernier trimestre 2016, une baisse de 10 000 demandeurs en décembre, une hausse des créations d’entreprise alors que la moyenne nationale est plutôt en repli. Nous devons y être pour quelque chose ».

Accompagner les entreprises

Le budget 2017 soutient, selon l’exécutif régional, une politique pour le développement économique. Le programme Usine du Futur devrait monter en puissance pour, d’ici 2020 inscrire 600 entreprises dans la démarche. Un fonds d’investissement et de capital développement de 250 M€ à terme va être lancé pour répondre aux besoins de financement des PME et ETI en croissance. Le plan régional Start-up aura par ailleurs comme objectif de stimuler leur création et leur croissance.

Attractivité et transport

Alors que 2017 verra l’ouverture de la LGV, Alain Rousset a parlé d’un « bouleversement considérable » tout en soulignant l’étude sur son prolongement, pour relier Toulouse puis l’Espagne, indispensable pour constituer un véritable axe européen.  Côté routes, en 2017, études et travaux concerneront sur l’ex-Poitou-Charentes une autorisation de programme sur la RN147 pour une mise à 2×2 voies au Nord de Limoges et un créneau de dépassement entre Poitiers et Limoges. Ainsi que la poursuite des travaux sur la RN 10 entre Angoulême et Bordeaux, pour une mise à 2×2 voies intégrale d’ici 2019. Il faut noter enfin sur ce volet, et c’est l’une des explications de l’augmentation d’environ 10 % du budget 2017 par rapport à 2016, que les charges des transports interurbains ont été transférées des départements aux régions depuis le 1er janvier dernier. Les transports scolaires arrivant dans le giron régional à partir du 1er septembre.

Aide aux collectivités

« Certains de nos territoires ont l’impression d’être délaissés », a affirmé Véronique Abelin, élue de la Vienne, faisant allusion à l’arrêt des Contrats régionaux de développement durable. « Il faudra inciter les élus de l’ex-Poitou-Charentes à se désintoxiquer des politiques de saupoudrage que tout le monde a dénoncé, a répondu Alain Rousset se voulant rassurant. Sa taille ne doit pas entraîner un éloignement de la région, c’est le défi à relever notamment à travers notre politique contractuelle. »

M. N.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut