La Rochelle premier territoire zéro carbone ?

Publié le 9 février 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

la rochelle

Le projet de territoire littoral zéro carbone, porté par la Communauté d’agglomération (Cda), le port de commerce, l’université, le pôle Atlantech et la Ville de La Rochelle, a été retenu dans la liste des 24 lauréats de l’appel à manifestations d’intérêt Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) du Programme d’investissements d’avenir. Ouvert « à qui veut postuler sur son territoire en terme environnemental », selon la définition donnée par le président de la Cda Jean-François Fountaine, cette liste comporte pour le moment 24 lauréats sur 113 dossiers. Le projet porté par l’agglomération fait figure de Petit Poucet mais, le projet est jugé « plus global que d’autres puisqu’il concerne tout un territoire ».

Un consortium avec la population

En juin, une nouvelle sélection sera opérée pour ne retenir au final que dix projets. A la clé des subventions sur 10 ans. Pour affiner son projet, La Rochelle a déjà reçu une aide de 400 000 €, comme tous les autres candidats, auquel les partenaires rochelais rajouteront 600 000 € pour mener toutes les études nécessaires.

« L’ambition environnementale de La  Rochelle remonte à loin, à Michel Crépeau (ancien maire et ministre) », a rappelé son successeur. Pour l’assouvir, « nous travaillons en consortium, avec un éco-système formé par les porteurs du projet » que sont Atlantech, le port ou l’université autour desquels gravite une quarantaine d’entreprises, de clusters, d’associations et de bureaux d’études. Mais en réalité, toute la population est englobée. Elle sera amenée à participer pour devenir le premier territoire littoral français à obtenir un bilan zéro carbone, ce qui passera par une « acculturation citoyenne », une sensibilisation aux enjeux et des incitations à s’engager.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management