Connect with us

S. Daudon, monsieur entreprise en Vienne

daudon

Actualité

S. Daudon, monsieur entreprise en Vienne

Il la connaît bien, se passionne pour elle, fait en sorte qu’elle s’épanouisse dans son environnement, oui Stéphane Daudon aime l’entreprise. Délégué général du Medef et de l’ UIMM Vienne, son leitmotiv est le développement des entreprises.

 

 

daudon

Il la connaît bien, se passionne pour elle, fait en sorte qu’elle s’épanouisse dans son environnement, oui Stéphane Daudon aime l’entreprise. Délégué général du Medef et de l’ UIMM Vienne, son leitmotiv est le développement des entreprises.

« Reconnaître ses erreurs, les admettre et s’en amender est un pas vers la perfection », ce proverbe chinois anime chaque jour Stéphane Daudon, délégué général du Medef et de l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie) de la Vienne. En poste depuis deux ans, son nouveau rôle lui sied comme un gant. « J’aime le monde de l’entreprise et je le connais bien, assure-t-il. Nous sommes une équipe motivée qui veille au bon équilibre des entreprises locales. Dans les bons comme les mauvais moments, nous sommes là pour accompagner l’entreprise dans toutes les étapes de sa vie. »

Au fil de l’eau

Et dans sa vie, il a lui aussi connu différentes épreuves qui l’ont aidées à être ce qu’il est aujourd’hui. Fils de militaire, il a beaucoup voyagé pendant son enfance, en Afrique mais aussi à Tahiti. « C’était fascinant, j’ai toujours aimé découvrir de nouveaux pays, de nouvelles personnes et des cultures si riches. » A l’adolescence, son père met un terme à sa carrière militaire et s’installe dans les Landes. Avec son frère, il part suivre des études à Bordeaux et décroche un bac D Chimie-Sciences. La chimie étant son domaine de prédilection, il poursuit ses études dans ce domaine jusqu’à la licence et travaille en alternance dans la chimie de l’eau. « J’étais ingénieur commercial dans le traitement des eaux pour la Lyonnaise des Eaux dans la Creuse. » Très à l’aise à son poste, il évoluera jusqu’à devenir responsable des grands comptes à Bordeaux. « Un jour un client me propose de créer une filiale de traitement des eaux, l’idée fait son chemin et au fil de l’eau, je crée en 2006 ma propre entreprise SAEE. Je travaillais en France et à l’étranger, mais en 2010, j’ai été frappé par la crise économique, j’ai perdu un gros client, nous avons essayé de résister, mais en vain. Notre erreur est d’avoir eu trop de clients dans la même activité, le secteur n’a pas supporté la crise et nous non plus. Sans filet, sans argent, il a fallu rebondir vite. »

Grandir, c’est apprendre de ses erreurs

Sa propre expérience étant une source de conseils, il rejoint une entreprise d’ingénierie stratégique. « J’aidais des entreprises à faire des levées de fonds, mais au bout d’un an, je me suis lassé, j’avais envie d’accompagner les entreprises dans leur développement. » A cette période, la chambre de commerce et d’industrie de Bretagne cherche un directeur du développement économique, il quitte Bordeaux pour Rennes. « C’était un job intéressant, mais c’était aussi le début de la régionalisation et de la restriction des budgets. Il était difficile de travailler en réseau. » Toujours en veille, Stéphane Daudon découvre l’offre de l’UIMM de la Vienne et saisit l’opportunité. « J’aime le contact direct avec les entreprises, réfléchir et développer ensemble leur activité est un challenge de taille, tellement stimulant. » Epanoui en Vienne, il reconnaît avoir trouvé un « bon équilibre ».

Lydia De Abreu

Facebook : Medef Vienne.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut