Le savoir-faire de Grand Poitiers part à l’international

Publié le 12 mars 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes

santa fe

Du 5 au 7 mars, Grand Poitiers a reçu une délégation de la ville argentine Santa Fé, dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée. Après des échanges sur les biotechnologies en 2013, il s’agit là d’aborder la conservation du patrimoine bâti. « Nous avons un important patrimoine datant des années 1890 à 1940, certains d’inspiration française, explique Pablo Tabares, directeur de l’Agence de coopération et d’investissement de Santa Fé. Mais, nous avons perdu la mémoire de ces techniques de construction, alors que plusieurs de ces bâtiment nécessitent une restauration. Il s’agit là de mettre en valeur ce patrimoine et ainsi la ville, pour le tourisme et pour son attractivité globale. » Un inventaire et une étude préalable ont été menés dans cette ville de 500 000 habitants pour déterminer où intervenir rapidement. « Santa Fé souhaite développer une stratégie similaire à Poitiers pour préserver et mettre en lumière son patrimoine, souligne El Mustapha Belgsir, vice-président à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation. Il y a un réel besoin et nous avons les compétences pour répondre à ces besoins. » La délégation de six personnes a ainsi rencontré des représentants de la fédération française du bâtiment, de Cobaty (les professionnels de l’acte de bâtir), des Compagnons du devoir, des entreprises, du CFA, de l’université … « Le deuxième point est d’organiser de la formation pour leurs formateurs. » Les premières interventions pourraient se porter sur l’institut technique d’architecture de l’université nationale du Littoral. Des entreprises et des structures de formation du territoire pourraient ainsi accompagner ces premiers travaux en Argentine.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management