T. Pesquet et S. Loeb, stars de la saison du Futuroscope

Publié le 19 février 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente / Une

pesquet futuroscope

Pour sa nouvelle saison, le Futuroscope propose deux nouvelles attractions : Dans les yeux de Thomas Pesquet et Sébastien Loeb Racing Xperience. « Dans toutes nos attractions, nous nous efforçons de parler au cœur pour que la tête entende. Notre objectif est bien de nourrir la curiosité de chacun, de mêler amusement et découverte, art et technologie, sensation et émotion. Notre créneau a toujours été d’être fun et intelligent, rappelle Dominique Hummel, le président du directoire du Futuroscope. Nous nous adressons essentiellement aux familles en créant des souvenirs à partager. » Avec 2 millions de visiteurs et 107  M€ de chiffre d’affaires en 2017 (en hausse pour la 3e année consécutive), le Futuroscope confirma sa place de 2e parc d’attractions en France. Le parc investit au moins 10 % de son chiffre d’affaires pour rester fun, festif et familial, soit 3 à 4 nouveautés par an. « Le renouvellement est la clé. Face à la concurrence, si on ne bouge pas, on meurt. » Pour la période 2018-2020, un plan d’investissement de 71  M€ a été acté, le Département de la Vienne apportera 6 M€ dont la majorité servira à la nouvelle attraction de 2019, Mission Kepler. Depuis sa création, 50  millions de visiteurs sont déjà passés par le parc, soit un Français sur deux. « Depuis le trou d’air de 2013, nous connaissons une belle dynamique. » 65 % des visiteurs sont des familles et 65 % sont des re-visiteurs. Pour donner de la notoriété à ses attractions, le parc parie sur les licences, les signatures et l’innovation.

Les nouveautés pour 2018

Pour sa réouverture, le Futuroscope propose sur le plus grand écran d’Europe, de suivre Thomas Pesquet dans son aventure spatiale. Avec « Dans les yeux de Thomas Pesquet », l’astronaute livre un journal de bord en images, revient sur sa mission à bord de la station spatiale internationale, en donnant ses sentiments sur la beauté et la fragilité de la planète, le tout accompagné par la voix de Marion Cotillard.

Dès le 6 avril, Sebastien Loeb débarque au Futuoscope. Le champion de rallye rêvait de faire ressentir au spectateur les sensations d’une course. Pour réussir ce challenge, la parc mise sur une combinaison inédite et sur-mesure. En alliant un casque de réalité virtuelle avec une image à 360°, un siège dynamique de nouvelle génération équipé de capteurs de mouvement, des effets de sons, des odeurs, l’objectif est de se rapprocher le plus des sensations d’un co-pilote.

Pour 2018, la Drone Academy fait son retour. Mêlant humour et technologie, Dronisos propose un show original avec quinze drones et un animateur.

Et entre les attractions, le cadre de vie évolue aussi. Un bar dans les arbres prendra place. De nouvelles animations seront proposées aux enfants avec la Place des voyages extraordinaires et la Rivière en chantier.

M. W.

A savoir : Pour les habitants de la Vienne, le billet d’entrée est à 25 € jusqu’au 30 mars.

Partenaire : Inovis asset management