Connect with us

CA17 International organise l’élevage pastoral au Tchad

Actualité

CA17 International organise l’élevage pastoral au Tchad

Ce printemps l’entreprise rochelaise CA 17 International (pour Conseil et Assistance) a décroché son plus beau contrat. Elle a été nommée attributaire au Tchad d’un mandat d’exécution de projet de renforcement de l’élevage pastoral.

CA17 baudouin forgeard rochelle charente poitou-charentes

Ce printemps l’entreprise rochelaise CA 17 International (pour Conseil et Assistance) a décroché son plus beau contrat. Elle a été nommée attributaire au Tchad d’un mandat d’exécution de projet de renforcement de l’élevage pastoral.

« Nous avons répondu à l’appel d’offres international lancé par l’agence de coopération suisse, explique le président-fondateur de CA 17, Jean-Louis Forgeard-Grignon. Le budget total s’élève à 11 millions d’euros sur 4 ans, dont 3,5 M€ pour notre prestation. Nous y allons pour améliorer et sécuriser le système de production de bétail, c’est-à-dire le pérenniser pour que les producteurs puissent en vivre, ainsi que toute la chaîne de prestataires jusqu’au client final. Nous avons déjà commencé à planifier les besoins et avons formé une équipe de dix cadres tchadiens, d’un responsable administratif et financier ivoirien, d’un chef de mission belge et de l’un des membres de mon équipe (8 employés en tout) basé à La Rochelle et qui s’y rend régulièrement. »

Répartition équitable des richesses

Excepté son montant, ce contrat est typique du quotidien de CA17, qui a ainsi mené à bien 84 projets dans 32 pays depuis sa création en 2000. Tous ses clients sont étrangers et représentants du service public, le plus souvent des gouvernements ou des agences d’exécution. Sa mission est toujours la même : améliorer les conditions de vie des paysans en sécurisant leur système de production agricole, rurale ou pastorale et fournir une assistance technique pour les former. « Surtout pour les former au développement durable, précise Jean-Louis Forgeard-Grignon. Parce qu’il n’y a pas mieux qu’un agriculteur local pour savoir comment cultiver sa terre. Mais nous leur apportons nos connaissances pour économiser l’eau, protéger la biomasse et pour que les richesses produites soient équitablement réparties entre tous les acteurs. »

Retrouvez la suite de cet article dans votre hebdomadaire régional d’informations économiques Info-éco n°30 du 25 juillet 2014.

En savoir plus : CA17 International

Baudouin CA17 charente poitou-charentes tchad

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi
Commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Plus dans Actualité

En haut