Des aventuriers des temps modernes au Futuroscope

Publié le 14 février 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente

futuroscope

Le 9 février, le Futuroscope a rouvert ses portes pour une nouvelle saison placée sous le signe de l’aventure, des rêves à réaliser.

L’une des nouveautés est le film 3D “Planet Power”, qui sera projeté au Studio 16. Réalisé par Pascal Vuong et Ronan Chapalain, ce documentaire aborde l’histoire de l’électricité à travers les inventeurs qui l’ont démocratisée et revient en parallèle sur l’aventure Solar Impulse, menée par Bertrand Piccard et André Borschberg. Sur 2015 et 2016, les deux pilotes ont fait le tour du monde en avion électrique avec comme seul carburant l’énergie solaire. « Ce film nous permet de partager ce qu’on a vécu et pas seulement en tant que pilote ou ingénieur, mais aussi de revenir sur le sens de notre périple, souligne Bertrand Piccard. C’est une aventure spectaculaire, mais chacun a la responsabilité de trouver la sienne. Un enfant a une capacité à rêver formidable, il pense que tout est faisable. A chacun de retrouver cet esprit de pionnier, sinon notre société ira dans le mur. Il faut de la créativité, de l’inventivité, de la persévérance et donner à chacun envie de faire son Solar Impulse. Cela vaut la peine d’être un pionnier, notamment dans les énergies renouvelables. »

Le film, optimiste, fait réfléchir sur les nouvelles énergies disponibles, les changements à opérer pour ne plus dépendre des énergies fossiles. « En 2003, nous démarrons l’étude de faisabilité, indique André Borschberg. Il faut bien avoir en tête que les premières voitures électriques sont apparues en 2007-2008. Quand nous présentons notre avion à moteurs électriques, peu y croît. Pourtant, nous avons là un avion qui peut grâce au soleil et ses batteries, voler sans limites, sans se poser. » Bertrand Piccard reprend : « Tout ça, c’est le présent ! Tout ce que l’on croît être le futur, en réalité, c’est déjà le présent. Notre quotidien est fait de passé : maison mal isolée, chauffage polluant, utilisation d’énergies fossiles … Tous les protocoles que nous avons mis en œuvre avec Solar Impulse peuvent être mis en pratique pour ramener le monde du passé au présent. Notre défi aujourd’hui est de recenser 1 000 solutions pour changer nos manières de faire, protéger l’environnement, tout en étant rentables et de les proposer au plus grand nombre. Il faut inventer le présent ! »

solar impulse

Pour un monde plus vert

Après Maud Fontenoy ou Thomas Pesquet, le Futuroscope renoue ainsi avec ces grands aventuriers des temps modernes, qui mêlent aventure écologique, technologique et humaine. « Le Futuroscope est le lieu idéal pour ce film, note Pascal Vuong. Il colle parfaitement au public auquel nous souhaitons nous adresser. Il permet de sensibiliser les jeunes générations, tout en leur faisant vivre des rêves extraordinaires. »

Dans la lignée de Planet Power, une exposition de 56 photographies grand format est installée sur le parc : “L’oiseau des mers et l’oiseau solaire”. Les photos de Francis Demange et les textes d’Hervé Bonnot racontent les odyssées croisées de Solar Impulse et de l’Hydroptère, le trimaran d’Alain Thébault.

Parmi les nouveautés à venir, le parcours des Yeux Grand Fermés (des groupes évoluant dans le noir absolu guidé par un non-voyant), sera renouvelé. Le 6 avril, Futuropolis, le nouvel espace de jeux pour enfants sera dévoilé avec 21 installations. Les enfants pourront ainsi s’amuser à raconter des histoires, s’inventer un futur dans cette cité imaginaire.

M. W.

hydroptère

Partenaire : Inovis asset management