Connect with us

La pépinière de Châtellerault fait germer l’activité

pépinière

Actualité

La pépinière de Châtellerault fait germer l’activité

Sur la zone d’activités, juste à la sortie de l’autoroute, la pépinière d’entreprises René Monory accueille les porteurs de projets. Pour les aider à se lancer, mais surtout à grandir, elle propose un hébergement et un accompagnement en partenariat avec le Radec.

 

pépinière

Sur la zone d’activités, juste à la sortie de l’autoroute, la pépinière d’entreprises René Monory accueille les porteurs de projets. Pour les aider à se lancer, mais surtout à grandir, elle propose un hébergement et un accompagnement en partenariat avec le Radec.

La pépinière d’entreprises René Monory fête cette année ses cinq ans d’activité. Petite évolution, depuis le 1er septembre, une animatrice, Valérie Gouzien, a spécialement été recrutée pour assurer la gestion du bâtiment et accompagner les porteurs de projets. Julia Kurnikowski-Terrien assure dorénavant la direction. La structure accueille les entrepreneurs à leur démarrage pour un bail de deux ans, renouvelable une fois. Pour la partie services, elle dispose de neuf bureaux (dont un de libre) et côté production, il y a huit ateliers (dont deux vacants suite au départ d’une société). « Ainsi, ces jeunes entreprises bénéficient d’un espace à faible coût et d’une boîte-à-outils côté accompagnement, l’idéal pour se lancer », précise Valérie Gouzien.

Des ateliers pour tous les entrepreneurs

Dans cette mallette du créateur, la pépinière s’associe au Radec (Rassemblement des acteurs pour le développement économique du Châtelleraudais) pour coacher ces jeunes dirigeants. « Il s’agit de leur présenter les différents outils, interlocuteurs et astuces pour créer une bonne dynamique de projet et bien démarrer leur activité. » Pour repérer et attirer de nouveaux talents, la pépinière fait partie des co-organisateurs du concours Créa’Vienne. « Il y a une belle dynamique sur Châtellerault et une vraie demande sur la création d’entreprise. Les porteurs de projets viennent, les idées sont là, à nous de leur donner les premières pistes, les premiers contacts. » Quand la société est en place, pour aller plus loin, chaque premier mardi du mois, de 13 h à 14 h, un temps pour « Anticiper et agir » est proposé. « Il s’agit d’une heure pour avoir les clés sur une thématique (comment gagner du temps, l’affacturage, les procédures de recouvrement …). Ce sont des questions concrètes à résoudre. » Pour continuer, des ateliers sur la demi-journée ou la journée sont organisés sur un thème (bien communiquer, gérer les conflits sur le lieu de travail …). « Animé par un expert, la formation traite d’un sujet du quotidien d’un chef d’entreprise. » Ces thématiques peuvent aussi prendre la forme d’une conférence en soirée.

Créer des liens

Chaque dernier mardi du mois, des afterworks sont mis en place avec des membres du Radec, du GIC (Groupement interprofessionnel du Châtelleraudais) et de la FAE (Fédération des agents économique). « Ces temps sont importants pour que les derniers arrivés se fassent de nouveaux contacts, prennent connaissance de leur environnement, des savoir-faire qui existent à côté d’eux. » Enfin, les entreprises hébergées peuvent être suivie par un parrain qui sera là pour partager son expérience sur certaines problématiques. « Notre rôle est aussi de créer et maintenir des liens entre les acteurs du territoire, de faciliter les mises en relation. »

Mathilde Wojylac

 

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut